Sophonie (3,1-2,9-13) : Dies irae et les anawim

Ainsi parle le Seigneur : Malheur à la rebelle, l’impure, Jérusalem, la ville tyrannique ! Elle n’a pas écouté l’appel, elle n’a pas accepté la leçon, elle n’a pas fait confiance au Seigneur, de son Dieu elle ne s’est pas approchée.Alors, je rendrai pures les lèvres des peuples pour que tous invoquent le nom du Seigneur et, d’un même geste, le servent. D’au-delà des fleuves d’Éthiopie, ceux qui m’adorent, mes enfants dispersés, m’apporteront mon offrande. Ce jour-là, tu n’auras plus à rougir de tes méfaits, de tes crimes contre moi, car alors j’extirperai de toi ceux qui se vantent avec insolence, tu cesseras de te pavaner sur ma montagne sainte. Je laisserai chez toi un peuple pauvre et petit ; il prendra pour abri le nom du Seigneur. Ce reste d’Israël ne commettra plus d’injustice ; ils ne diront plus de mensonge ; dans leur bouche, plus de langage trompeur. Mais ils pourront paître et se reposer, nul ne viendra les effrayer.

 

 

Sophonie  

a vécu au temps de Josias

cliquez ICI  

C’était juste avant l’exil

avant les jours de colère

**

Le jour de Yahvé

Jour de colère que ce jour,
jour de détresse et d’angoisse,
jour de désastre et de désolation,
jour de ténèbres et d’obscurité,
jour de nuée et de sombres nuages,
(Sophonie (1,14)

c’est le « dies irae » chanté autrefois  au cours des obséques

**

Malheur à la rebelle, l’impure, Jérusalem, la ville tyrannique 

Elle n’a pas écouté l’appel, elle n’a pas accepté la leçon

, elle n’a pas fait confiance au Seigneur, de son Dieu elle ne s’est pas approchée.
**

Malheureux sommes nous

car nous écoutons  pas Dieu

qui n’est que bonté !

Malheureux sommes nous

nous ne lui faisons pas confiance  

nous n’avons pas plus la foi !

**

Sophonie le prophète de l’humilité

il est urgent de se convertir  

de préparer le chemin dus seigneur

**

Recherchez le SEIGNEUR, vous tous les humbles de la terre,(anawim)
qui mettez en pratique le droit qu’il a établi ;
recherchez la justice, recherchez l’humilité
,.(S
oph.2,3ss)

 

les-anawim

 

Le sauveur

C’est Dieu qui nous sauve

C’est par sa grâce que nous sommes sauvés

C’est lui qui vient

il nous rendra pur

Alors, je rendrai pures les lèvres des peuples pour que tous invoquent le nom du Seigneur et, d’un même geste, le servent.

**

Ce jour là

ne sera plus un jour de colère

 Ce jour-là, tu n’auras plus à rougir de tes méfaits, de tes crimes contre moi,

ce jour là

. Je laisserai chez toi un peuple pauvre et petit

ce sont les pauvres de Yahvé ,les anawim

..Ce reste d’Israël ne commettra plus d’injustice ;

ce jour là ,on aura confiance

 ils ne diront plus de mensonge ;

ce jour là, ce sera la paix  

 ils pourront paître et se reposer,

**

Ce jour là, ce sera une nouvelle naissance

Ce sera Noel 

Laisser un commentaire