Robert Arnauld D’Andilly (1589- 1674) à Port Royal

C’est un grand de ce monde

de la famille des célébres Arnauld de Port Royal 

et propriétaire du domaine d’ Andilly,suite à son mariage

**

Un haut fonctionnaire 

En  1623 il devient intendant général de la maison de Gaston, d’Orléans

Richelieu l’estime et voulait le faire secrétaire d’État aux Affaires étrangères

 mais il est disgracié soupçonné d’avoir comploté

En 1643 ,revenu en grâce , Anne d’Autriche songe lui confier  l’éducation du jeune Dauphin

**

Un poète

Il fréquente l’hôtel de Rambouillet 

En 1628, poète  il fait paraître « 58 Stances pour Jésus Christ » où il raconte la vie de Jésus jusqu’à sa mort

**

Ami de l’abbé de saint Cyran  

Dés 1620 ,il rencontre l’abbé de Saint Cyran

En 1623, il introduit l’abbé auprès de sa sœur Angélique à Port Royal

Entre  1638 et 1643 il  rend visite régulièrement à l’ abbé ,mis en prison à Vincennes  

En 1644  il  vulgarise  avec de nouveaux poèmes ,le christianisme sévére de Saint Cyran

dans son livre « les œuvres chrétiennes »

puis edite la correspondace de Saint Cyran qui meurt en fin 1643

**

Port Royal

Sa femme  meurt en 1637

puis saint Cyran en 1643  

Robert décide de se retirer alors à Port Royal pour y vivre en ermite

mais sans jamais vraiment rompre avec le monde 

**

Il  prie ,traduit des pères de l’église ,écrit des vies de saints ,continue à versifier

il publie même ,mais  anonymement, une « Mazarinade »  contre le cardinal  

**

Il jardine

Les religieuses, avaient dû quitter les lieux momentanément et habitaient à Paris

car  la vallée était insalubre

Robert entreprend donc de faire assécher, les marécages, puis s’occupe de son verger et de ses 300 sortes de  poires

C’est sa passion !

**

L’expulsion

En 1656 il est chassé avec les autres solitaires 

il rejoint donc la propriété de son fils Simon Arnaud de Pomponne

 entouré de ses petits-enfants.

Il  écrit  alors ses mémoires  qui est l’histoire de la famille des Arnauld

Il retourne Port Royal en 1673 et y meurt en 1674 ,âge de 85 ans

**

Il est le père de la sœur Angelique  de saint Jean

et de Monsieur de Pomponne (1618-1699 ) qui fut secrétaire d’ état en 1671 

Laisser un commentaire