Catherine Arnauld Le Maistre (1608-1658)

La fille aînée des Arnauld , Catherine se marie avec Monsieur Le Maistre

Ils ont  plusieurs enfants dont

**

       Antoine Le Maistre  et Simon

Antoine  quitte le barreau  à 30 ans  entrainé à Port royal  par L’abbé de Saint Cyran

  Rien  ne fit tant d’honneur à la nouvelle opinion que la retraite d’un homme aussi célèbre…

Et la vie qu’il mena dans cette solitude, l’amour de la piété, du silence, de l’austérité de vie, de la pauvreté et des autres vertus qu’il y pratiqua, dans la seule vue de faire son salut, sans se mêler de ces intrigues qui occupaient alors la plupart des esprits de ce parti, fit encore plus d’honneur à la morale de Port-Royal, qu’on ne pouvait regarder sans admiration, en voyant la conduite d’un tel homme, si détaché de la terre et qui ne pensait plus qu’au ciel.

Il mourut vers la fin de… 1658…, Agé seulement de cinquante ans… On dit qu’il se tua d’étude, de travail et de solitude, car il ne s’occupait que de cela; on le trouvait quelquefois dans le fond de la forêt au pied d’un arbre, à rêver des jours entiers, sans voir personne, et son attachement à la méditation et à la solitude était si profond qu’il ne prenait pas même garde à ceux qui passaient et qui le trouvaient en cet état

(H Bremond  tome IV P 245)

Mais …mais

C’est le temps de la fronde ..

et ce retrait déplut  à Richelieu

**

À la demande de Saint Cyran  les 2 frères accueillent plusieurs enfants dans leur maison pour les éduquer selon les principes Saint-Cyraniens

C’est ainsi que les 2 premiers maitres des écoles de Port Royal furent les « Le Maistre »neveux d’Angelique

Mais en 1638 Saint-Cyran est arrêté  et les petites écoles sont fermées

Antoine Le Maistre se consacra alors à faire des traductions, et  à écrire des vies de Saints

**

     Louis-Isaac Lemaistre sieur de Sacy ( 1613-1684))

Il rejoint ses fréres pour s’occuper des écoles de Port royal

Il est surtout connu par sa traduction de la bible la plus répandue au XVIII é siècle  dite aussi « Bible de Port-Royal ».

 Lui aussi se retrouve en prison à Vincennes

« C’était un esprit doux, paisible, éloigné de toutes sortes de contestations que Saci, qui, pour éviter d’entrer dans la controverse de la nouvelle opinion, s’attacha aux traductions, ayant plus de valeur pour écrire que tous les autres ».(Histoire du sentiment religieux Bremond )

**

Catherine ,leur mère devient religieuse à Port Royal

après le mort de son mari

Laisser un commentaire