Lundi de Pâques : Il est Vivant ,là , avec Nous !

En ce temps-là, quand les femmes eurent entendu les paroles de l’ange, vite, elles quittèrent le tombeau, remplies à la fois de crainte et d’une grande joie, et elles coururent porter la nouvelle à ses disciples. Et voici que Jésus vint à leur rencontre et leur dit : « Je vous salue. » Elles s’approchèrent, lui saisirent les pieds et se prosternèrent devant lui. Alors Jésus leur dit : « Soyez sans crainte, allez annoncer à mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée : c’est là qu’ils me verront. » Tandis qu’elles étaient en chemin, quelques-uns des gardes allèrent en ville annoncer aux grands prêtres tout ce qui s’était passé. Ceux-ci, après s’être réunis avec les anciens et avoir tenu conseil, donnèrent aux soldats une forte somme en disant : « Voici ce que vous direz : “Ses disciples sont venus voler le corps, la nuit pendant que nous dormions.” Et si tout cela vient aux oreilles du gouverneur, nous lui expliquerons la chose, et nous vous éviterons tout ennui. » Les soldats prirent l’argent et suivirent les instructions. Et cette explication s’est propagée chez les Juifs jusqu’à aujourd’hui. (Mt 28, 8-15)

 

 

Notre réaction

Le jour de Pâques

Que croyons nous vraiment ?

Que ressentons nous vraiment ?

*

Est-ce de l’angoisse ?

Est_ce de la joie ?

Les  femmes quittèrent le tombeau,
remplies à la fois de crainte et d’une grande joie

**

Est-ce de l’indifférence ?

Ou à la rigueur de l’étonnement car surtout intéressé par l’argent

Les anciens aprés  avoir tenu conseil,
donnèrent aux Gardes une forte somme

**

Un mensonge ?

Pourquoi serais ce un mensonge ?

**

Que dire ?

Que pouvons nous vraiment  dire , ?

rien !

inutile d’imaginer

c’est vain !

inutile de raisonner

c’est vain !

La pierre est roulée

le tombeau est vide

Pas la peine de fabuler

**

La foi en sa présence

Par contre il est toujours là avec nous   

Y croyons nous vraiment ?

Et voici que Jésus vint à leur rencontre
et leur dit : « Je vous salue.

 Il est toujours là avec nous

Comme avec les pèlerins d’Emmaüs

 

 Jésus-Toujours-là

Là encore rien imaginer

Attendre seulement

Que l’Esprit agisse en nous

 Il nous l’a promis

Je vous enverrais un défenseur

 

Laisser un commentaire