4é Lundi de Pâques :Je suis la porte des brebis .Jn (10,1-10)

En ce temps-là, Jésus déclara : « Amen, amen, je vous le dis : celui qui entre dans l’enclos des brebis sans passer par la porte, mais qui escalade par un autre endroit, celui-là est un voleur et un bandit. Celui qui entre par la porte, c’est le pasteur, le berger des brebis. Le portier lui ouvre, et les brebis écoutent sa voix. Ses brebis à lui, il les appelle chacune par son nom, et il les fait sortir. Quand il a poussé dehors toutes les siennes, il marche à leur tête, et les brebis le suivent, car elles connaissent sa voix. Jamais elles ne suivront un étranger, mais elles s’enfuiront loin de lui, car elles ne connaissent pas la voix des étrangers. »Jésus employa cette image pour s’adresser aux pharisiens, mais eux ne comprirent pas de quoi il leur parlait. C’est pourquoi Jésus reprit la parole : « Amen, amen, je vous le dis : Moi, je suis la porte des brebis. Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des bandits ; mais les brebis ne les ont pas écoutés. Moi, je suis la porte. Si quelqu’un entre en passant par moi, il sera sauvé ; il pourra entrer ; il pourra sortir et trouver un pâturage. Le voleur ne vient que pour voler, égorger, faire périr. Moi, je suis venu pour que les brebis aient la vie, la vie en abondance. » Jean (10, 1-10)

 

 

Jésus le vrai  berger qui donne sa vie pour ses brebis

 nous ouvre la porte

 grâce à lui ,on retrouve la liberté ,la confiance ,l’amour

**

La liberté  

Amen, amen, je vous le dis : Moi, je suis la porte des brebis.

 Si quelqu’un entre en passant par moi, il sera sauvé ;

il pourra entrer ; il pourra sortir et trouver un pâturage

 

                                                                                               Je-suis-la-porte-des-Brebis

La porte s’ouvre

Jésus nous libère des lois obsolètes imposées par les pharisiens

des dévotions d’un autre temps

du poids de nos péchés d’antan

Il nous prurifie de no impuretés  

Il ne reste que l’amour

**

La confiance : respirer

Le jour de Pâques

alors que   toutes les portes étaient closes (Jn 20,19)

Jésus est ressuscité

le tombeau est ouvert

les portes s’ouvrent

les disciples revivent

**

Le jour de la pentecôte

les portes s’ouvrent encore

il y eut comme un grand vent qui remplit toute la maison

l’Esprit de Dieu  ,la Foi nous libère

**

la porte s’ouvre… on respire

 Le portier lui ouvre, et les brebis écoutent sa voix.

On sait que le berger nous connaît

On sait qu’il ne condamne pas

Il nous rend la vie

 Ses brebis à lui, il les appelle chacune par son nom, et il les fait sortir.

**

Avec un tel guide

avec un tel pasteur

on va de l’avant

on marche ensemble

 Quand il les a poussé dehors,  il marche à leur tête, et les brebis le suivent, car elles connaissent sa voix.

**

L’amour, Acceuillir

La porte s’ouvre  pour Tous car il nous aime

Pierre l’affirme dans la première lecture de ce jour

Quand il eut la vision du drap recouvert d’aliments impurs une voix lui avait dit

Ce que Dieu a déclaré pur, toi, ne le déclare pas interdit.”

…. et tous ils rendirent gloire à Dieu, en disant :

« Ainsi donc, même aux nations, Dieu a donné la conversion qui fait entrer dans la vie ! »

**

Les brebis ne connaissent pas la voix de la haine

de la ségrégation, de la séparation

ce sont les faux prophètes ,les gourous des sectes qui ferment les portes

Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des bandits ; mais les brebis ne les ont pas écoutés.

…Le voleur ne vient que pour voler, égorger, faire périr.

mes brebis s’enfuiront loin de lui,

**

Voir la structure littéraire du chapitre 10 de Jean

cliquez ICI    

Laisser un commentaire