La réponse au questionnaire envoyé par Mgr Loménie de Brienne aux évêques de France

Le questionnaire

En 1766 la commission des réguliers

sous la direction de Loménie de Brienne

envoie  un questionnaire

à tous les évêques de France

pour mieux connaître ce qui se passe dans les monastères de leur diocèse

un sondage en quelque sorte ! 

**

Voici quelques réponses 

Les causes de la décadence monastique  

1) le contact avec l’extérieur des monastères

La plupart des religieux cherchent en dehors les moyens de dissiper l’ennui qui les accable dans leu solitude ;Ils rentrent dans le monde qu’ils ont quitté et au mépris des engagements qu’ils ont pris avec Dieu ils en reprennent l’esprit (Evêque d’Embrun)

**

2) L’esprit philosophique

Cet esprit est aussi entré dans les cloitres  et les moines n’ont que trop respiré cet air empesté .Le régime philosophique réussit à faire douter les religieux  eux mêmes du bien fondé de leur étât Mgr de Choiseuil )

**

Les manquements aux vœux 

La pauvreté

Les moines dédaignent l’ordinaire des réfectoires et ont des tables particulières

….les cellules sont convertis en appartements .On a vu des religieux en chaise à porteur (Ev de Bayeux)

….ils construisent des bâtiments somptueux et magnifiques,  inutiles et onéreux (Ev de Tarbes )

les supérieurs gardent les bénéfices au dépens des autres

….les inferieurs qui n’ont rien sont obligé pour mieux vivre de prêcher le plus qu’ils peuvent et de multiplier les messes

Certains de ces inférieurs sont réduis à vivre dans une extrême pauvreté 

**

….Pour faire admettre un jeune dans un couvent les parents doivent payer et donner une « aumône »

mais le motif des postulants n’est pas plus pur que celui des maisons qui les reçoivent ..c’est plutôt le désir du bien être  qu’ils ne trouve pas dans le monde qui les attire à postuler ((Ev de Mende )

**

… un religieux qui veut partir ,le peut en payant

Parfois la translation vers un ordre moins austère  ou la sécularisation est obtenue grâce à de coupables épargnes (ev de Bayeux)

**

L’obéissance

Il y en a qui ont secoué le joug de l’obéissance  et vont se plaindre de leur supérieur devant les tribunaux des juges séculiers (Mgr de Grasse )

Les mauvais sujets vont se plaindre devant  les tribunaux séculiers ( Ev de Bretagne )

**

Les exemptions

Un ex provincial devient parfois indépendant. Il a la liberté d’établir sa résidence dans un couvent de son choix  ..ils n’ est plus assujetti aux exercices réguliers  …Il occupe un appartement commode…il a un frére laïc à son service …(Mgr de Jumilhac )

**

La chasteté  

Ces 3 ordres (Bénédictins ,bernardins ,prémontrés ) ne font aucune difficulté d’ouvrir leurs portes aux personnes du sexe qu’ils introduisent dans leurs monastères ,aussi librement que les hommes ,leur donne à manger et à coucher dans leur chambre…Ils y jouent à toutes sortes de jeux (Mgr de Tarbes ) 

**

Les études

Beaucoup de moines  sont ignares et mal élevés., Ils n’ont aucune retenue

Que peux t on faire d’un sujet sans mœurs  ,sans talents ,sans éducation sans naissance qui par enfantillage ,par dépit ou par désespoir ne sachant que faire va se jeter dans un cloitre  …L’on entend même dire dans le monde ,à la honte de l’ordre religieux «  que faire de ce mauvais sujet il n’y qu’à en faire un moine » (ev de Beziers  )

La bible est pour ces jeunes étudiants un livre fermé dont ils n’ont pas la moindre intelligence  (Mgr de Mande )

….mais  peu importe on s’attache dans les couvents à augmenter le nombre de la troupe (Ev de Perigeux )

**

Les religieux curés

Les évêques ne peuvent les supporter  …

C’était encore souvent le cas avant le concile Vatican  2

Les évêques ne veulent que des religieux soumis à leur juridiction et utiles à leur diocèse

les curés  séculiers déplorent que des religieux célèbrent la messe et même temps que la leur

spécialement pendant la semaine sainte 

 

voir  Pierre Chevalier  Loménie de Brienne et l’ordre monastique tome 1

Laisser un commentaire