La commission des réguliers présidée au 18és par Mgr de Brienne

Le XVIIIe siécle

C’est le siècle des lumières

C’est le siècle des jansénistes

C’est aussi le siècle d’une longue agonie

celle des moines .

**

Chez les bénédictins , les moines de Cluny ,ceux de Grandmont ,

chez les  prémontrés ,

même à  Cîteaux ou parmi les  mendiants

les scandales se multiplient

**

Les évêques s’alarment

le roi réagit et nomme une commission pour enquêter à travers toute la France

 sous la direction de Mgr Loménie de Brienne, évêque de Toulouse

**

La commission des réguliers

Cette commission est créé en 1766

Loménie de Brienne envoie  un questionnaire  à tous les évêques de France

**

Les  questions sont précises 

Quel est le nombre des religieux dans chacun des monastères du diocèse ?

Quels sont les revenus de la maison ?

Les  bâtiments sont ils bien entretenus ?  

Les moines suivent ils correctement leur constitution ?

Sont ils fidèles à leur vœux ?

Sont ils jansénistes ?

Sont ils influencés par les Philosophes ?

Comment vivent t ils ?

Sont ils utiles pour le diocèse ?

**

Quelques réponses

Sur 121 diocèses ,116 ont répondu au questionnaire  

Cliquez ICI 

**

Les chartreux étaient les plus fervents et les plus respectés  

Les capucins  est l’ordre le plus régulier  de tous les ordres mendiants avec 418 maisons

**

Les moines de Cîteaux et les Bernardins ont mauvaise presse 

ils ne sont pas utiles pour le diocèse

Leurs églises sont mal entretenues. Leur principale occupation est le soin de leurs domaines.Ce sont des fermiers vigilants

ils recrutent des jeunes sans éducation, d’une ignorance crasse

**

Les dominicains (jacobins) sont critiqués à cause de leur esprit de rebéllion ,pour leur indiscipline 

et à cause de leur adhésion aux doctrines condamnées

**

Les réformes

En 1768,un premier édit interdit de prononcer des vœux aux jeunes hommes  qui ont moins de 21 ans et aux jeunes filles qui ont moins de 18 ans

**

Quelques ordres furent supprimés tel que les célestins (les plus scandaleux ) ou les  Grandmontains (les plus pauvres)

Cliquez ICI     

**

Dans les autres ordres

on réforma les constitutions

Cliquez ICI 

 **

On ferma les maisons ou il y avaient trop peu de religieux

il fut en outre interdit à chaque ordre d’avoir 2 maisons dans la même ville

**

En 1773 un édit supprima pratiquement l’exemption

« les évêques pourront faire dans les monastères  et couvents soumis à leur juridiction autant de visites qu’ils le jugeront nécessaire…A l’égard des couvents qui sont soumis à leurs chapitres généraux, les évêques pourront avertir les supérieurs qu’ils ne suivent pas leurs constitutions »

**

Le cardinal de Bernis

C’est pas fini !

Il fallait  encore l’accord du pape

Ce fut le cardinal de Bernis qui fut chargé de négocier avec Rome

Ce fut long

Ce fut fastidieux 

**

Ainsi  ce fut un  évêque athée qui reforma les moines 

et ce fut un cardinal célèbre pour ses débauches avec Casanova

qui négocia avec la papauté

   

voir  Pierre Chevalier  Loménie de Brienne et l’ordre monastique tome 1

 

Laisser un commentaire