Introduction au livre de Ben Sira ou L’ecclésiastique

En 198 av.JC. la Palestine est passée sous la domination des grecs Séleucides

Peu à peu les Juifs cultivés sont attirés par les philosophes grecs

Ben Sira

écrit donc  en  Hébreu pour ses compatriotes

pour faire l’éloge de la Sagesse

qui est Dieu lui-même

(Si 24,1-22) et Si 51,13-30) 

**

La sagesse de Dieu

est visible dans les merveilles de la création (Si 42,15-43,33)

et au cours de l’histoire des hommes (Si 44,1-50-29 )

**

Les préceptes de la loi

La sagesse  est visible aussi dans l’ensemble des préceptes de la loi

qui nous enseigne à respecter les parents, à honorer les pauvres ,

à se méfier de la richesse des orgueilleux des bavards ..des femmes aguicheuses 

à bien choisir  ses amis ,à gouverner avec prudence …

** 

La traduction en grec du livre de Ben Sira

Les grecs méprisaient sans doute  les coutumes des juifs

Vers 130 av JC ,le petit fils de ben Sira  décide donc de traduire le livre en grec

à la fois pour les juifs si nombreux à Alexandrie

mais aussi pour que soit devoilé aux  grecs la sagesse des juifs  

Mon grand-père Jésus, qui s’était adonné par-dessus tout à la lecture de la Loi, des Prophètes et des autres livres de nos pères, et qui y avait acquis une grande maîtrise, fut amené à écrire lui aussi sur l’instruction et la sagesse, afin que ceux qui aiment le savoir, s’étant familiarisés avec ces sujets, progressent encore davantage dans la vie selon la Loi. (Si 1,15)

Mais  le petit fils de Ben Sira ne semble pas avoir un plan

et accumule les citations en désordre 

**

Cependant au cours des temps modernes

des  exégètes  ont cru discerner 5 recueils dans son livre 

un premier recueil (1,1-16,23) est bien ordonné

Cliquez ICI 

**

 3 autres recueils  furent rajoutés au cours des ans

 1) 16,24 à 23,27   ce recueil complète le premier recueil

 2)  24,1 à 32,13    ce recueil commence par un grand discours sur la sagesse (Ch 24)

 3) 32,14-42,14      ce recueil  ajoute quelques réflexions sur les sacrifices

 Cliquez ICI  

Ainsi  qu’une prière pour le peuple d’Israel

Cliquez ICI  

**

Dans un 5é recueil   42,15_50,24   l’auteur célèbre Dieu comme Créateur

Cliquez ICI 

puis il fait  l’éloge des « ancêtres », d’Hénok et Noé à Néhémie… et au grand-prêtre Simon .

Cliquez ICI 

 

Laisser un commentaire