18é Dimanche ordinaire (année B ) : Le pain de vie

Lecture 1 : (Ex 16, 2-4.12-15) :

Il y avait une couche de rosée autour du camp. Quand ils virent cela, les fils d’Israël se dirent l’un à l’autre :
« Mann hou ? » (ce qui veut dire : Qu’est-ce que c’est ?) 

Le pain de vie   Qu’est ce que c’est  ?

**

Lecture 2 :(Ep 4, 17.20-24)

Revêtez-vous de l’homme nouveau, créé selon Dieu 

 Manger de ce pain

pour revêtir l’homme nouveau

**

Evangile : (Jn 6, 24-35)

En ce temps-là,     quand la foule vit que Jésus n’était pas là, ni ses disciples, les gens montèrent dans les barques et se dirigèrent vers Capharnaüm à la recherche de Jésus.  L’ayant trouvé sur l’autre rive, ils lui dirent : « Rabbi, quand es-tu arrivé ici ? »     Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : vous me cherchez, non parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé de ces pains et que vous avez été rassasiés.     Travaillez non pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui demeure jusque dans la vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l’homme, lui que Dieu, le Père, a marqué de son sceau. »     Ils lui dirent alors : « Que devons-nous faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? »     Jésus leur répondit :« L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. »     Ils lui dirent alors : « Quel signe vas-tu accomplir pour que nous puissions le voir, et te croire ? Quelle œuvre vas-tu faire ?     Au désert, nos pères ont mangé la manne ; comme dit l’Écriture : Il leur a donné à manger le pain venu du ciel. » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : ce n’est pas Moïse qui vous a donné le pain venu du ciel ; c’est mon Père qui vous donne le vrai pain venu du ciel.  Car le pain de Dieu,c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. »    Ils lui dirent alors : « Seigneur, donne-nous toujours de ce pain-là. »    Jésus leur répondit : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ;
celui qui croit en moi n’aura jamais soif. »

 

Le pain de vie c’est quoi ?

Mann hou ?

 

Qu’est ce qui nous donne la vie ?

sinon la foi en Jésus Christ,  en son amour ,en son enseignement en son église

**

Le pain de vie, c’est le Christ  

 Amen, amen, je vous le dis : vous me cherchez, 
non parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé de ces pains et que vous avez été rassasiés.  

Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; 

 

le-pain-de-vie-par-Champaig

Nous avons faim

Nous avons besoin d’amour

Nou avons besoin d’être aimé ,d’être  respecté

Or Dieu  nous aime

il nous donne tout

Tout est grâce !

**

Dieu incarné

Dieu mort pour nous

Dieu toujours près de nous

« je serais avec  vous jusqu’à la fin du monde

…Confiance, j’ai vaincu le monde..!

Qui  de plus sûr ?

Qui  de plus fort ?

Allons debout lève toi et marche !

**

Le pain de Dieu c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde.   

Il nous connaît

Il sait ce dont nous avons besoin

Pourquoi vous inquiéter…Voyez les oiseaux du ciel (Mtt 6 26)  ?

Cette foi, cette espérance nous fait vivre

**

Le pain de vie, c’est la parole de Dieu

il est le verbe qui donne un sens à notre vie  

L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé.

…celui qui croit en moi n’aura jamais soif

on a besoin de lumière, de vérité ,de beauté ,de pureté

Jésus est lumière  

Il est le chemin la vérité la vie

**

.     Travaillez non pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui demeure jusque dans la vie éternelle, 

Sa  parole est vie

L’homme ne vit pas seulement de pain mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu

Il faut lire la parole de Dieu

la méditer ,la ruminer

Cliquez ICI /

 lire  et relire le « sermon des  Béatitudes »

 lire et relire « la passion »

en vivre !

**

Le pain de vie,c’est la communion

Vivre ensemble

Vivre en église

partager le même « pain »  en co-pain

se respecter

rendre grâce (Eucharistie)

dans la joie ,comme le jour de la multiplication des pains

**

 Prière

« Seigneur, donne-nous toujours de ce pain-là. » 

Laisser un commentaire