15 septembre :Notre dame des douleurs

Aujourd’hui

On prie Marie

Notre dame des douleurs

en méditant sur sa souffrance

et à celle de tous les hommes   

**

Une femme

Marie

une femme bien humaine

une femme de chez nous

une femme qui a connu la souffrance, comme nous tous  

une femme qui ne comprend pas toujours ce qui lui arrive

« comment cela va t il se faire ? » (Luc 1,34)

**

Une femme , mal jugée,  même par Joseph qui un moment doute

 Il résolut de la répudier sans bruit (Mtt 1,19)

**

Alors que Quirinius était gouverneur en Syrie (Luc 2,2)

elle a connu la souffrance des « sans abri »

le jour de Noel quand elle enfanta

parce que il n’y avait pas de place pour eux à l’hôtellerie (Luc 2,7)

**

Elle a connu la souffrance des refugiés quand elle partit en Egypte

Joseph prit l’enfant  et sa mère et se retira en Egypte (Mtt 2,13)

 une refugiée qui doit fuir en Egypte

**

Elle vit ensuite  dans un pauvre campement  

« Que sort il de bon de Nazareth ?(Jn 1,46)

**

Une mère de famille

Elle a connu la souffrance d’une mère qui s’inquiète  pour son enfant   

« Mon enfant pourquoi nous as-tu fait cela …cela fait 3 jours que ton père et moi nous te cherchons angoissés Luc 2,49)

mais

elle gardait tout cela dans son cœur (Luc 2,51)

**

Une mère sans doute critiquée quand les Nazaréens  voulurent précipiter Jésus dans un précipice  

Une mère discrète , humble ,heureuse d’aller au noces de Cana avec son fils

mais qui ensuite ne peut plus l’approcher à cause de la foule

Tes frères et ta mère sont là qui voudraient te voir

**

Elle ne le verra plus qu’au pied de la croix

**

Notre dame

Une grande Dame  

qui accepte tout en silence

« je suis la servante du Seigneur ..qu’il me soit fait selon votre parole (Luc 1, 38)

puis  à Cana

Faites tout ce qu’il vous dira (Jn 2,5)

**

comme son fils

Le Christpendant les jours de sa vie mortelle, a présenté, avec un grand cri et dans les larmes, sa prière et sa supplication à Dieu qui pouvait le sauver de la mort ; et, parce qu’il s’est soumis en tout, il a été exaucé.
Bien qu’il soit le Fils, il a pourtant appris l’obéissance par les souffrances de sa Passion ; et, ainsi conduit à sa perfection, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent la cause du salut éternel
.
He (5, 7-9)

Marie-et-jean-au-pied-de-la

La croix

Près de la croix de Jésus se tenait sa mère, avec la sœur de sa mère, Marie femme de Cléophas, et Marie Madeleine. Jésus, voyant sa mère, et près d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : « Femme, voici ton fils. » Puis il dit au disciple : « Voici ta mère. » Et à partir de cette heure-là, le disciple la prit chez lui. Jn. (19, 25-27)

Du haut de la croix

Jésus nous dit à nous tous

et pas seulement à Jean

voici ta mére !

fait comme elle

Reste debout!

malgré toutes les souffrances

stabat mater

**

Voici ta mere

elle souffre

prend soin d’elle

prend soin de ton prochain qui souffre

les sans abris ,les réfugies

les mères de famille

**

Jésus dit aussi à Marie

mais aussi à nous tous 

voici ton fils

Prenons soin de nos prochains qui souffrent 

Ce sont nos frères ,nos fils

nous avons tous la même mère

la mère des douleurs  

Laisser un commentaire