L’Abbé Pie et les événements de 1848

En 1848, l’Abbé Pie  ,toujours vicaire à Chartres

est troublé par deux événement majeurs 

A Rome, ce fut la fuite du pape

En France ,ce fut la chute de la Monarchie de juillet

**

La fuite du pape  

 Le 24 novembre 1848 ,habillé en simple prêtre ,il sortit de son palais  par une porte dérobée 

L’abbé Pie ne panique pas

Il y voit le doigt de Dieu

qui de toute façon est toujours victorieux

« ah je le sais ,cette Rome qui donnait l’empire à Charlemagne  a perdu son pontife …Mais qu’importe ? Jésus Christ n’ a rien perdu de sa puissance   ce bon pape n’a pas de mission plus évidente ,selon moi que celle du martyr  …Ce pape est un saint

**

La République

La venue d’un nouveau régime

gouverné par des républicains

ne peut que laisser songeur l’Abbé Pie

qui serait plutôt légitimiste

Un pouvoir qui veut rempli son devoir envers Dieu doit obligatoirement protection à la vérité ! mais existe-t-il ?  Si l’église n’ a pas cette protection ,il faut qu’elle réclame la liberté ?

**

L’éducation

Une législation qui professe l’indifférence est chose lamentable chez un people chrétien  or qui pourra changer la loi…  or qui a fait cette loi, c’est l’esprit publique .Refaisons donc l’esprit avant de refaire la loi. Enfin qui ramènera l’esprit public à l’évangile sinon l’éducation religieuse

L’église doit donc réclamer son droit d’éduquer

**

Confiance

 Devant toutes ces questions, l’abbé Pie s’en remet à Dieu

Attendons de Dieu et de lui seul  des jours meilleurs  et en attendant que ces jours viennent  tirons de ceux-ci notre sanctification 

Il se réjouit quand le gouvernement permet de nouveau la réunion des conciles provinciaux

 Qu’en dites vous ? Dieu rebâtissant la société spirituelle par les mêmes mains qui démolissent la société temporelle :N’est-ce pas un tour de force de la suprême puissance ?

**

Même la mort de Mgr Affre est un signe Dieu

Quelle belle mort que celle de Mgr Affre  .Comme la providence a tiré parti de cet homme ! Voici une des plus belles pages de l’histoire de l’église  … Cette mort révèle un plan extraordinaire de miséricorde divine sur l’église de France

**

l’âme de la société

Il manque une âme à notre société

or l’âme de toute société  c’est la religion c’est Dieu;   Que les droits de Dieu soit sacrés et alors les droits de l’homme seront une vérité    …………Il n’y aura de salut que par jésus Christ ;

Laisser un commentaire