Romains (2,1-11): Gloire, honneur et paix pour quiconque fait le bien

Toi, l’homme qui juge, tu n’as aucune excuse, qui que tu sois : quand tu juges les autres, tu te condamnes toi-même car tu fais comme eux, toi qui juges. Or, nous savons que Dieu juge selon la vérité ceux qui font de telles choses. Et toi, l’homme qui juge ceux qui font de telles choses et les fais toi-même, penses-tu échapper au jugement de Dieu ? Ou bien méprises-tu ses trésors de bonté, de longanimité et de patience, en refusant de reconnaître que cette bonté de Dieu te pousse à la conversion ? Avec ton cœur endurci, qui ne veut pas se convertir, tu accumules la colère contre toi pour ce jour de colère, où sera révélé le juste jugement de Dieu, lui qui rendra à chacun selon ses œuvres. Ceux qui font le bien avec persévérance et recherchent ainsi la gloire, l’honneur et une existence impérissable, recevront la vie éternelle ; mais les intrigants, qui se refusent à la vérité pour se donner à l’injustice, subiront la colère et la fureur.Oui, détresse et angoisse pour tout homme qui commet le mal, le Juif d’abord, et le païen. Mais gloire, honneur et paix pour quiconque fait le bien, le Juif d’abord, et le païen. Car Dieu est impartial.

 

 

L’homme qui juge

Toi, l’homme qui juge, tu n’as aucune excuse, qui que tu sois : quand tu juges les autres, tu te condamnes toi-même car tu fais comme eux, toi qui juges. Or, nous savons que Dieu juge selon la vérité ceux qui font de telles choses. Et toi, l’homme qui juge ceux qui font de telles choses et les fais toi-même, penses-tu échapper au jugement de Dieu ?

**

Une fois de plus

Paul dans son épitre vient de donner la liste de tous les vices

Ils sont remplis de toute sorte d’injustice, de perversité, de cupidité, de méchanceté, pleins d’envie, de meurtres, de querelles, de ruse, de dépravation, diffamateurs, médisants, ennemis de Dieu, provocateurs, orgueilleux, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, sans intelligence, sans loyauté, sans cœur, sans pitié. (Rom1,9)

ce sont ce que Paul  appelle ,dans l’ épitre aux galates ,les œuvres de la chair (Gal 5,19)

On les connaît, les œuvres de la chair : libertinage, impureté, débauche, idolâtrie, magie, haines, discorde, jalousie, emportements, rivalités, dissensions, factions,1envie, beuveries, ripailles et autres choses semblables ;

l'ange-du-jugement

Ces vices que l’on perçoit si bien chez nos prochains

quand on les critique

Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton oeil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’oeil de ton frère. (Mtt7,5 )

Cliquez ICI

 **

On dit: Tout va mal dans le monde

On dit : Tout est pollué

mais nous mêmes que faisons nous pour changer ?

**

La bonté de Dieu

Ou bien méprises-tu ses trésors de bonté, de longanimité et de patience, en refusant de reconnaître que cette bonté de Dieu te pousse à la conversion

En condamnant les autres ,on se condamne nous-mêmes

et on oublie la miséricorde de Dieu ,sa bonté, sa patience 

« Soyez miséricordieux comme mon père est miséricordieux

**

La conversion

 Avec ton cœur endurci, qui ne veut pas se convertir, tu accumules la colère contre toi pour ce jour de colère, où sera révélé le juste jugement de Dieu, lui qui rendra à chacun selon ses œuvres.

Changeons nos cœurs

c’est pour notre bonheur

**

Le jour de la colère

Ce n’est pas la colère de Dieu

car Dieu est bon

Dieu pardonne

Le jour de la colère ce sont les souffrances provoquées dés maintenant  par nos fautes

**

Le salut 

Ceux qui font le bien avec persévérance et recherchent ainsi la gloire, l’honneur et une existence impérissable, recevront la vie éternelle

Dés maintenant

si nous faisons le bien

si nous faisons confiance

nous trouvons la joie ,la paix

nous connaitrons un peu la gloire de Dieu

et plus tard la vie Eternelle 

**

C’est le thème central de l’épitre aux Romains

c’est la foi qui sauve  et non la loi

c’est la foi qui sauve et non nos œuvres

car de toute façon on ne peut pas nous sauver seul

Jésus est le seul sauveur 

**

Mais les intrigants, qui se refusent à la vérité pour se donner à l’injustice, subiront la colère et la fureur.
Oui, détresse et angoisse pour tout homme qui commet le mal, le Juif d’abord, et le païen

Dés maintenant

si nous faisons le mal

si nous ne faisons pas confiance en la bonté de Dieu

nous trouvons la peine

**

Mais gloire, honneur et paix pour quiconque fait le bien, le Juif d’abord, et le païen. Car Dieu est impartial. 

 

Laisser un commentaire