Jean (2, 13-22) : Les vendeurs du temple

Comme la Pâque juive était proche, Jésus monta à Jérusalem. Dans le Temple, il trouva installés les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs. Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple, ainsi que les brebis et les bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs, et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d’ici. Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce. » Ses disciples se rappelèrent qu’il est écrit : L’amour de ta maison fera mon tourment. Des Juifs l’interpellèrent : « Quel signe peux-tu nous donner pour agir ainsi ? » Jésus leur répondit : « Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai. » Les Juifs lui répliquèrent : « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, et toi, en trois jours tu le relèverais ! » Mais lui parlait du sanctuaire de son corps.Aussi, quand il se réveilla d’entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu’il avait dit cela ; ils crurent à l’Écriture et à la parole que Jésus avait dite.

 **

Comme la Pâque juive était proche

C’était bientôt la Pâque

le jour du réveil

le jour de la libération  

le jour de la résurrection

le jour du  salut  

**

 Jésus monta à Jérusalem.

Jésus monte

pour mourir

le jour du pardon  

dans « la ville de la paix »

**

Dans le Temple, il trouva installés les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs.

Les marchands sont assis

occupés à vendre

occupés à compter

terre à terre

loin du ciel

loin de Dieu

**

Un temple bruyant

des hommes avides

âpres aux gains

qui vendent des bœufs

pour les holocaustes

des brebis et des colombes  

**

Jésus vient !

il s’offre en sacrifice en holocauste   

il est l’agneau de Dieu

il nous envoie la colombe du  saint Esprit

 

venderu-du-temple-mss-angla

Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple, ainsi que les brebis et les bœufs ;il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs, et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d’ici.

Du vent !

Dehors, les vanités !

Jetez tout !

Renversez vos valeurs !

Levez vous !

libérez vous !

Détachez vous !

convertissez vous !

**

La prière

Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce. » Ses disciples se rappelèrent qu’il est écrit : L’amour de ta maison fera mon tourment.

Une maison silencieuse

avec des hommes recueillis qui invoquent le père  

« Notre Père.. »

Des hommes de foi

confiants

généreux

au service des autres

paisibles

aimants    

**

Le sauveur

 Des Juifs l’interpellèrent : « Quel signe peux-tu nous donner pour agir ainsi ? » Jésus leur répondit : « Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai. » Les Juifs lui répliquèrent : « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, et toi, en trois jours tu le relèverais ! » Mais lui parlait du sanctuaire de son corps.

Jésus n’est pas le juge

Il n’est pas venu pour nous condamner

Il est le sauveur !

Il est la résurrection !

**

Le credo

Aussi, quand il se réveilla d’entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu’il avait dit cela ; ils crurent à l’Écriture et à la parole que Jésus avait dite.

A nous mainenant de crier notre foi !

Laisser un commentaire