COP 21 : Les pauvres cherchent de l’eau, et il n’y en a pas : (Isaïe 41, 13-20)

 C’est moi, le Seigneur ton Dieu, qui saisis ta main droite, et qui te dis : « Ne crains pas, moi, je viens à ton aide. » Ne crains pas, Jacob, pauvre vermisseau, Israël, pauvre mortel. Je viens à ton aide – oracle du Seigneur ; ton rédempteur, c’est le Saint d’Israël. J’ai fait de toi un traîneau à battre le grain, tout neuf, à double rang de pointes : tu vas briser les montagnes, les broyer ; tu réduiras les collines en menue paille ; tu les vanneras, un souffle les emportera, un tourbillon les dispersera. Mais toi, tu mettras ta joie dans le Seigneur ; dans le Saint d’Israël, tu trouveras ta louange.Les pauvres et les malheureux cherchent de l’eau, et il n’y en a pas ; leur langue est desséchée par la soif. Moi, le Seigneur, je les exaucerai, moi, le Dieu d’Israël, je ne les abandonnerai pas. Sur les hauteurs dénudées je ferai jaillir des fleuves, et des sources au creux des vallées. Je changerai le désert en lac, et la terre aride en fontaines. Je planterai dans le désert le cèdre et l’acacia, le myrte et l’olivier ; je mettrai ensemble dans les terres incultes le cyprès, l’orme et le mélèze, afin que tous regardent et reconnaissent, afin qu’ils considèrent et comprennent que la main du Seigneur a fait cela, que le Saint d’Israël en est le créateur.

 

 

** 

Pauvre mortel !

C’est moi, le Seigneur ton Dieu, qui saisis ta main droite, et qui te dis : « Ne crains pas, moi, je viens à ton aide. » Ne crains pas, Jacob, pauvre vermisseau, Israël, pauvre mortel.

Pauvre vermisseau  

terme non injurieux

mais affectueux

**

Pauvre mortel  

qui s’attache à des vanités

alors que ta vie est si courte

face au bonheur éternel

**

Jacob

Jacob, pauvre vermisseau, Israël, pauvre mortel.

Jacob  c’est le peuple des croyants

qui combattent

pour un monde nouveau

pour une humanité nouvelle  

**

C’est seulement  ensemble ,unis

 que des hommes qui ont la foi

pourront changer le monde

**

Avec l’aide de Dieu

 Je viens à ton aide – oracle du Seigneur ; ton rédempteur, c’est le Saint d’Israël

Je te tiens la main, tu en as bien  besoin

**

Changer le monde .

 J’ai fait de toi un traîneau à battre le grain, tout neuf, à double rang de pointes : tu vas briser les montagnes, les broyer ; tu réduiras les collines en menue paille ; tu les vanneras, un souffle les emportera, un tourbillon les dispersera. Mais toi, tu mettras ta joie dans le Seigneur ; dans le Saint d’Israël, tu trouveras ta louange

Un monde égoïste   .

Nous sommes égoïste !  

Un monde qui pollue ;

Nous polluons !

Un monde que ne veut pas partager

Un monde qui ne veut pas acceuilir

 **

Dieu Seul

Les pauvres et les malheureux cherchent de l’eau, et il n’y en a pas ; leur langue est desséchée par la soif. Moi, le Seigneur, je les exaucerai, moi, le Dieu d’Israël, je ne les abandonnerai pas. Sur les hauteurs dénudées je ferai jaillir des fleuves, et des sources au creux des vallées. Je changerai le désert en lac, et la terre aride en fontaines. Je planterai dans le désert le cèdre et l’acacia, le myrte et l’olivier ; je mettrai ensemble dans les terres incultes le cyprès, l’orme et le mélèze, afin que tous regardent et reconnaissent, afin qu’ils considèrent et comprennent que la main du Seigneur a fait cela, que le Saint d’Israël en est le créateur.

Un monde sans Dieu est un monde perdu

Dieu seul peut nous sauver

Lui seul peut nous aider à changer de vie

Lui seul peut nous donner le courage

C’est la foi qui sauve

C’est la foi qui renverse les montagnes

**

Seul le pape François a su nous le dire

il faut se convertir

changer de vie  

Cliquez ICI 

**

Ce ne sont pas les politiques qui se remuent à la COP 21

Ce sont les petits qui  bougent « en sitting »

ce sont les petits » vermisseaux » qui agissent

Que Dieu soit  avec eux

**

La paix

Tandis qu’en même temps à Bangui

courageusement  Mgr Nzapalainga  Dieudonné traverse « un no mans’ land » pour serrer la main aux musulmans

C’est cela la paix des violents !

« le royaume des cieux subit la violence et des violents cherchent à s’en emparer « (MTT 11,15)

Cliquez ICI 

Laisser un commentaire