Matt : (17, 10-13) « Pourquoi donc les scribes disent-ils que le prophète Élie doit venir d’abord ?

 Descendant de la montagne, les disciples interrogèrent Jésus : « Pourquoi donc les scribes disent-ils que le prophète Élie doit venir d’abord ? » Jésus leur répondit : « Élie va venir pour remettre toute chose à sa place. Mais, je vous le déclare : Élie est déjà venu ; au lieu de le reconnaître, ils lui ont fait tout ce qu’ils ont voulu. Et de même, le Fils de l’homme va souffrir par eux. » Alors les disciples comprirent qu’il leur parlait de Jean le Baptiste.

**

Les scribes  

Ce sont les hommes de l écriture

ils lisent ,citent ,critiquent ,analysent

« Ils ont des yeux mais ne voient pas   des oreilles et n’entendent pas «  

**

Les prophètes

Ce sont les hommes de la parole

les intimes du « Verbe de vie »

ils en vivent

ils voient  

ils écoutent

ils entendent

**

D’un côte  la raison froide du savant 

de l’autre la foi brûlante du croyant 

et la vraie religion  qui relie l’homme à Dieu

Cliquez ICI 

 

jean-Baptiste

Elie et Jean Baptiste

Elie rencontre Dieu

dans le silence

et non dans le vacarme 

Il y eut devant le Seigneur un vent fort et puissant qui érodait les montagnes et fracassait les rochers ; le Seigneur n’était pas dans le vent. Après le vent, il y eut un tremblement de terre ; le Seigneur n’était pas dans le tremblement de terre. Après le tremblement de terre, il y eut un feu ; le Seigneur n’était pas dans le feu. Et après le feu une voix de fin silence. Alors, en l’entendant, Elie se voila le visage avec son manteau (1rois 19,11)

Elie cria

devant  les prêtres de baal

sur le Mont Carmel

EL Ya    El Ya    El Ya  ( Elie veut dire El Ya = .Mon  Dieu c’est Yahvé)

Elie s’approcha de tout le peuple et dit :  Si c’est  Yahvé  qui est Dieu, suivez-le, et si c’est le Baal, suivez-le ! »  (1Rois 18,21)

**
Jean Baptiste lui aussi

cria  dans le désert

Le Messie, le sauveur  arrive

C’est ici la voix de celui qui crie dans le désert: Préparez le chemin du Seigneur, (Mtt 3,2)

 

Laisser un commentaire