1 Sam.(17,6-20,42) : Exegése de la discorde entre Saul et David

Saul n’est pas un marrant !

plutôt une brute

un exalté hargneux

**

Il n’aime pas David

et cherche à le tuer   

**

Ces récits proviennent de  diverses traditions orales 

et ne sont pas toujours disposés en ordre 

**

Des doublets

2 fois,  Saul menace David avec son épée

Un esprit mauvais, venu de Dieu, fondit sur Saül, et il entra en transe dans sa maison. David jouait de son instrument comme les autres jours et Saül avait sa lance en main. Saül jeta la lance et dit : « Je vais clouer David au mur ! » Mais David, par deux fois, l’évita. (1 Sam 18,11)

et ailleurs

Un esprit mauvais, venu du Seigneur s’empara de Saül. Il était assis dans sa maison, la lance à la main, tandis que David jouait de son instrument. Saül chercha à clouer David au mur avec sa lance, mais David esquiva le coup de Saül, et la lance de Saül se planta dans le mur. David prit la fuite et s’échappa cette nuit-là. (1Sam 19,9)

**

2 fois il est question du mariage de David avec Mikal la fille de Saul

Saül lui donna pour femme sa fille Mikal (.1sam19,12)

C’est Mikal qui cache David

Saül envoya des émissaires à la maison de David pour le surveiller et le mettre à mort le lendemain matin. Sa femme Mikal en informa David et lui dit : « Si tu ne sauves pas ta vie cette nuit, demain tu seras mis à mort. » Mikal fit descendre David par la fenêtre. Il prit la fuite et fut sauvé(1 Sam 19,11)

**

Selon d’autres  traditions

C’est Jonathan qui par 2 fois sauve David

Saül parla à son fils Jonathan et à tous ses serviteurs de son projet de faire mourir David. Or, Jonathan, fils de Saül, aimait beaucoup David. Jonathan informa David : « Mon père Saül, dit-il, cherche à te faire mourir. Tiens-toi sur tes gardes demain matin, reste à l’abri et cache-toi. Pour moi, je sortirai et je me tiendrai près de mon père dans le champ où tu seras. Je parlerai de toi à mon père ; je verrai ce qu’il en est et je t’en informerai. » (1Sam 19,1)

ailleurs

Jonathan dit à David : « Va tranquille, puisque nous avons l’un et l’autre prêté ce serment au nom du Seigneur

 (1Sam , 20,42)

**

Un climat de guerre  de religion   

Les soldats de David respectent les lois de la pureté

avant de partir au combat  

« Bien sûr, les femmes nous ont été interdites, comme précédemment, quand je partais en campagne :(1 Sam 21,6)

et Saul rassemble les siens pour des repas de « communion »

Saül dit à son fils Jonathan : « Pourquoi le fils de Jessé n’est-il venu au repas ni hier ni aujourd’hui ? (1 Sam. 20,29)

**

En même temps  David et ses soldats  se vantent d’avoir tuer l’ennemi en rapportant leurs prepuces

 David se mit en route et partit avec ses hommes. Il abattit, parmi les Philistins, deux cents hommes. David apporta leurs prépuces, dont on fit le compte devant le roi, (1 Sam 18,27 )

Et Saul n’hésite pas à tuer les prêtres de Nob  qui ont aidé David lors de sa fuite

Le roi dit alors à Doëg : « Toi, tourne-toi, et frappe les prêtres ! » Doëg l’Edomite se retourna et frappa lui-même les prêtres. Il fit mourir, ce jour-là, quatre-vingt-cinq hommes qui portaient l’éphod de lin.  Nob, la ville des prêtres, il passa au fil de l’épée les hommes et les femmes, les enfants et les nourrissons, les bœufs, les ânes et les moutons, au fil de l’épée.(1Sam 22,18) 

**

Saul et David chez Samuel

ils sont tous exaltés

Tous en transe  …bizarre !

Déjà drogué ?

Saul a son tour entre en transe

Saul partit lui-même pour Rama .. L’esprit de Dieu s’empara de lui aussi

Lui aussi se dépouilla de ses vêtements et il fut en transe, lui aussi, devant Samuel. Puis, nu, il s’écroula et resta ainsi toute la journée et toute la nuit. Voilà pourquoi on dit : « Saül est-il aussi parmi les prophètes ? » (1Sam 19,18

**

Des récits peu édifiants  

Assurément tous ces textes nous gênent

et longtemps l’église a préféré  les ignorer

**

Mais justement ces récits  nous montrent ce qu’il ne faut pas faire

puisque à la fin, Saul se condamne lui même

Il se suicide !

les Philistins combattaient contre Israël. Les hommes d’Israël s’enfuirent devant les Philistins et tombèrent, frappés à mort, sur le mont Guilboa. Les Philistins se mirent à talonner Saül et ses fils. ..Le poids du combat se porta vers Saül. Les tireurs d’arc le découvrirent. A la vue des tireurs, il eut un frisson d’épouvante. Saül dit à son écuyer : « Dégaine ton épée et transperce-moi, de peur que ces incirconcis ne viennent me transpercer et ne se jouent de moi. » Mais son écuyer refusa, car il avait très peur. Alors Saül prit l’épée et se jeta sur elle. (1 sam 31,1ss)

 **

Les diverses traditions

Il est évident

que nous avons ici des écrits  de diverses origines  

Des récits  sur David le berger

Des récits sur David le musicien

Des récits sur David et Jonathan…

Tous ces récits trés anciens ont éte  ensuite   regroupés par  les Scribes de Josias ( deutéronomistes)

Cliquez ICI   

 

Laisser un commentaire