1 Samuel (18, 6-9 ; 19, 1-7) : Les discordes entre Saul et David

 En ces jours-là, au retour de l’armée, lorsque David revint après avoir tué le Philistin, les femmes sortirent de toutes les villes d’Israël à la rencontre du roi Saül pour chanter et danser au son des tambourins, des cris de joie et des cymbales. Les femmes dansaient en se renvoyant ce refrain : « Saül a tué ses milliers, et David, ses dizaines de milliers. » Saül le prit très mal et fut très irrité. Il disait : « À David on attribue les dizaines de milliers, et à moi les milliers ; il ne lui manque plus que la royauté ! » Depuis ce jour-là, Saül regardait David avec méfiance.Saül dit à son fils Jonathan et à tous ses serviteurs son intention de faire mourir David. Mais Jonathan, le fils de Saül, aimait beaucoup David et il alla le prévenir : « Mon père Saül cherche à te faire mourir. Demain matin, sois sur tes gardes, mets-toi à l’abri, dissimule-toi. Moi, je sortirai et je me tiendrai à côté de mon père dans le champ où tu seras. Je parlerai de toi à mon père, je verrai ce qu’il en est et je te le ferai savoir. » Jonathan fit à son père Saül l’éloge de David ; il dit : « Que le roi ne commette pas de faute contre son serviteur David, car lui n’a commis aucune faute envers toi. Au contraire, ses exploits sont une très bonne chose pour toi. Il a risqué sa vie, il a frappé à mort Goliath le Philistin, et le Seigneur a donné une grande victoire à tout Israël : tu l’as vu et tu en as été heureux. Pourquoi donc commettre une faute contre la vie d’un innocent, en faisant mourir David sans motif ? » Saül écouta Jonathan et fit ce serment : « Par le Seigneur vivant, il ne sera pas mis à mort ! » Alors Jonathan appela David et lui répéta tout ce que le roi avait dit. Puis il le conduisit à Saül, et David reprit sa place comme avant.

 **

 

David et Goliath

En ces jours-là,.., lorsque David revint après avoir tué le Philistin,

La lutte contre Goliath était l’image de la lutte entre le bien et le mal dans le monde

et en nous mêmes  

Cliquez ICI  

**

David et Saul

Les femmes dansaient en se renvoyant ce refrain : « Saül a tué ses milliers, et David, ses dizaines de milliers. » Saül le prit très mal et fut très irrité… Saül regardait David avec méfiance..Saül dit à son fils Jonathan et à tous ses serviteurs son intention de faire mourir David.

Saul est jaloux

il est en colère

il se méfie

il n’a pas confiance

il veut tuer 

Ce sont les œuvres de la chair  selon saint Paul

On les connaît, les œuvres de la chair : libertinage, impureté, débauche, idolâtrie, magie, haines, discorde, jalousie, emportements, rivalités, dissensions, factions, envie, beuveries, ripailles et autres choses semblables ; (Gal 5,19)

Ces récits bibliques nous scandalisent

et c’est vraiment scandaleux !

**

C’est la discorde entre frères d’une même famille

entre ceux qui ont la même foi

entre ceux qui ont le même père 

C’est pire que tout !

**

La désunion

Par 2 fois Saul a menacé David avec son épée

 

Saül jeta la lance et dit : « Je vais clouer David au mur ! » Mais David, par deux fois, l’évita. (1 Sam18,10  et 19,8)  

David ne veut plus manger avec Saul

Saül dit à son fils Jonathan : « Pourquoi le fils de Jessé n’est-il venu au repas ni hier ni aujourd’hui ? (20,27)

**

Ainsi entre les chrétiens de différentes confessions

Ainsi souvent  dans nos églises

Ainsi souvent dans nos commentés

c’est scandaleux alors que nous prêchons

l’amour de Dieu et du prochain

**

D’où la prière douloureuse  de Jésus  

Père ,qu’ils soient UN comme nous sommes UN

**

D’ou la prière que Jésus  nous enseigne

D’où le Notre Père

« Pardonne nous nos offenses comme nous pardonnons »

**

D’où la leçon de l’évangile

« Si ton frère vient à pécher, va le trouver et fais-lui tes reproches seul à seul. S’il t’écoute, tu auras gagné ton frère. S’il ne t’écoute pas, prends encore avec toi une ou deux personnes pour que toute affaire soit décidée sur la parole de deux ou trois témoins. .

Ce qui fit Jonathan et Mikal

S’il refuse de les écouter, dis-le à l’Eglise, et s’il refuse d’écouter même l’Eglise, qu’il soit pour toi comme le païen et le collecteur d’impôts (Mtt. 18,15 ..)

ce que firent  David et Saul en allant voir  Samuel

mais Saul ne les écouta pas (1 Sam 19,19) 

Laisser un commentaire