2 Timothée (1, 1-8) : Action de grâce d’un vieux croyant

Moi, Paul, qui suis, par la volonté de Dieu, Apôtre du Christ Jésus à cause de la promesse de la vie que nous avons en Jésus Christ, je te souhaite à toi, Timothée, mon enfant bien-aimé, grâce, miséricorde et paix de la part de Dieu le Père et du Christ Jésus notre Seigneur. Je suis plein de reconnaissance envers Dieu, que j’adore avec une conscience pure comme l’ont fait mes ancêtres ; je le prie sans cesse, nuit et jour, en me souvenant de toi. Je n’oublie pas tes larmes, et j’ai un très vif désir de te revoir pour être rempli de joie. J’évoque le souvenir de ta foi sincère : c’était celle de Loïs, ta grand-mère, et de ta mère Eunikè, et je suis convaincu que c’est la même foi qui t’anime aussi.Voilà pourquoi je te rappelle que tu dois réveiller en toi le don de Dieu que tu as reçu quand je t’ai imposé les mains. Car ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de raison. N’aie pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur, et n’aie pas honte de moi, qui suis en prison à cause de lui ; mais, avec la force de Dieu, prends ta part de souffrance pour l’annonce de l’Évangile.

 **

La miséricorde

Moi, Paul, qui suis, par la volonté de Dieu, Apôtre du Christ Jésus à cause de la promesse de la vie que nous avons en Jésus Christ, je te souhaite à toi, Timothée, mon enfant bien-aimé, grâce, miséricorde et paix de la part de Dieu le Père et du Christ Jésus notre Seigneur

Saint Paul commence la plupart de ses lettres

par souhaiter à ses lecteurs  

la grâce et la paix  

mais dans les lettres à Timothée

à la fin de sa vie

et tandis qu’il est en prison

il ajoute la miséricorde

**

Dieu  le père nous a tout donné

Il a donné la grâce

Dieu nous donne la paix

puisse t il aussi  être  miséricordieux  

et nous pardonner nos infidélités !

**

Une conscience pure

 Je suis plein de reconnaissance envers Dieu, que j’adore avec une conscience pure comme l’ont fait mes ancêtres

Soyons plein de reconnaissance

car nous sommes justifiés par la foi (Rom5,1)

comme nos ancêtres

**

Que dirons nous d’Abraham notre ancêtre dans la chair …(Rm 4,1)

Espérant contre toute espérance il devint ainsi le père d’une multitude de peuple (Rm 4,18)

Abraham , Isaac, Jacob ,les patriarches

étaient des hommes de foi

**

Ils ne  connaissaient pas les écritures

Ils  il ne connaissaient pas la loi

Ils ont été justifiés par la foi

 

Les Souvenirs

Ainsi au terme de sa vie Paul se souvient

Ainsi les personnes âgées

se souviennent

 **

« Souviens toi comme était grande ta foi  ta générosité ,quand tu étais jeune »

Je n’oublie pas tes larmes, et j’ai un très vif désir de te revoir pour être rempli de joie. J’évoque le souvenir de ta foi sincère :

**

Souviens toi de la foi de tes parents

c’était celle de Loïs, ta grand-mère, et de ta mère Eunikè, et je suis convaincu que c’est la même foi qui t’anime aussi.

**

Souviens toi ,tu as été baptisé

ou tu as fait profession religieuse

ou tu es devenu prêtre

Voilà pourquoi je te rappelle que tu dois réveiller en toi le don de Dieu que tu as reçu quand je t’ai imposé les mains.

**

Le don de l’esprit

Car ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de raison. N’aie pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur, et n’aie pas honte de moi, qui suis en prison à cause de lui

Peu importe les persécutions !

Peu importe les moqueries !

Peu importe les maladies de la vieillesse  

Dieu nous donnera

si nous avons la foi

 son esprit de force d’amour et de raison  

**

Avec la force de Dieu, prends ta part de souffrance pour l’annonce de l’Évangile.

et maintenant devenu vieux, souviens toi 

Si nous mourrons avec lui

,avec lui nous vivrons  

2Tim 2 ,11

Cliquez ICI

Laisser un commentaire