Le père Boka di Mpasi : Un homme debout, les pieds sur terre, et la tête pleine d’espoir

Le père Boka fondateur de la revue « Telema » est un homme debout

 **

 

Debout !

Le père Boka a composé un hymne national  pour son pays

debout les congolais

il a fondé une revue « Telema » (ce qui veut dire :lève toi) pour son église 

**

Les pieds sur terre  

Le père Boka  est réaliste 

il aime ce qui est  concret et pas compliqué 

Ce qui s’appelle théologie africaine est loin d’être un tissu de d’idées abstraites et impersonnelles ,fixes hors du temps et de l’espace :C’est plutôt l’expression vivante de l’homme africain ,conscient de sa personnalité intégrale  réfléchissant sur son être concret ,il explore sa destinée ,en son contexte socio culturelle.Pour cela  la théologie africaine est  décidemment contextuelle, par delà un texte (Telerama N°127 p 16)

**

En exemple on peut lire des extraits d’un article  sur les ancêtres

En somme les ancêtres sont les saints du clan.  Des lors ,entre la communauté ancestrale et la communion des saints ,il n’y aurait qu’une différence  de degré à savoir :La communauté ancestrale est restreinte au lien du sang ,elle vit l’universel en profondeur

La communion des saints déborde le clan. elle manifeste l’universel aussi en étendue. Du reste on constate que la plupart des chrétiens africains apprécient dans l’avènement du christianisme l’effort d’ouverture à l’universel

…le lieu de l’au-delà c’est l’Esprit d’amour. Communauté ancestrale et communion des saints expriment toutes deux un seul et même esprit d’amour qu’est Dieu en définitive

Ces questions sont vitales. Dans le passé le silence à ce propos a retardé certaines conversions ou compromis le sérieux de la foi chrétienne 

en attendant que les programmes de l’enseignement théologique en Afrique  intègrent les vrais problèmes de l’homme africain et que la réflexion théologique soit une réponse à la quête du croyant …(Telema N°127p 4)

 

La tête  pleine d’espoir

C’est sûr !

« Des déboires eurent lieu lors de la première évangélisation mais, miracle ,merveille de la grâce de Dieu  ces déboires ont été salutaires

En 1960 ,au Congo belge ,dans la tourmente qui a suivi l’indépendance bon nombre de missionnaires expatriés durent partir .Ce fut l’occasion pour les évêques  de définir une nouvelle ligne pastorale et d’édifier des communautés chrétiennes  vivantes

**

En 1964 ,au Congo Brazzaville , il est interdit aux clercs d’enseigner dans les écoles

Peu importe ! Ils s’investirent davantage dans la pastorale  

En 1967 les missionnaires étrangers sont expulsés de Guinée

Aussitôt des catéchistes laïcs prirent la relève et suscitèrent des vocations sacerdotales 

**

La nouvelle évangélisation  

En 1984 Jean Paul 2 parle de » nouvelle évangélisation 

en 2006 à la veille de mourir l’abbé Boka constate  que cette évangélisation est en marche

**

La nouvelle évangélisation est réelle

nouvelle quant au personnel : l’engagement des laïcs motivés

nouvelle par l’axe de transmission qu’est la famille  où sont transmis les trésors du patrimoine culturel

nouvelle  quant aux méthodes qui valorisent la parole de Dieu

(Telema n° 127 p 75 ) 

Laisser un commentaire