Les prises de positions énergiques des évêques de la RDC et de la CENCO

Que de troubles ,que de guerres que de  carnages  en RDC depuis  1996

 

En 1996  l’occupation de Congo par les armées Rwandaises ,Burundaises et Ougandaises

1996 assassinat de l’évêque de Bukavu

1997 le renversement de Mobutu

1998 et 1990 massacres des populations 

2000 Combat à Kisangani et bombardement de la cathédrale

2000 exil et mort de Mgr Kataliko nouvelle évêque de Bukavu

2001 Assassinat du président Laurent Désiré  Kabila

assassinat de prêtres, de religieuses,  attaques de paroisses ,destructions de séminaires ..  viols ,otages ….migrations  

Cliquez ICI 

En même temps le pillage des richesses du pays par des étrangers et des multinationales 

**

Les évêques du zaïre ne peuvent pas se taire 

Mgr Kataliko le disait peu de temps avant de mourir  

Les évêques doivent parler, le peuple souffre ,les évêques doivent parler au chefs d’état ,aux hommes politiques

**

Le cardinal Etsou (1930-2007) 

Etsou est évêque de Mbandaka puis  successeur du cardinal Malula à Kinshasa  depuis 1990

Cliquez ICI 

Etsou n’a pas froid aux yeux

et sait ce qu’il veut

**

La Cenco

est la Conférence Episcopale Nationale du Congo 

Cliquez ICI 

 **

En collaboration avec la Cenco

Etsou s’adresse chaque année des messages aux Congolais pour les  encourager

 En 1996 «  Non à la guerre, oui à la justice et la paix »,

1997 « Bienheureux les artisans de paix´ (Mt 5,9).

1997 « Lève-toi et marche´ (Ac 3,6)

1998  « Conduis nos pas, Seigneur, sur les chemins de la paix

1999 « Sois sans crainte  (Lc 12,32).

2000´ « Courage, le Seigneur ton Dieu est au milieu de toi´

2001  « Tous, pour les intérêts supérieurs de la Nation

**

En 2001,à Bukavu ,lors de la messe d’intronisation de l’évêque qui remplaçait Mgr Kataliko

Etsou résume

 Nous, les Evêques de la République Démocratique du Congo, avons toujours rédigé ces messages dans l´unité d´esprit et de cœur. Nous avons toujours bravé les difficultés, traversé les frontières de plusieurs autres pays, afin de nous réunir

 Pour rappel, l´essentiel de ces messages peut être résumé en des points que voici:

 

Non à la guerre,..
Non à la conquête du pouvoir par les armes,

Non à tout plan ou toute tentative de balkanisation du territoire congolais,

Non au bradage des richesses de notre sol et sous-sol, et des ressources de notre flore et notre faune.
Non à ´l´ethnicisation´ des conflits…

Non à la corruption

Non à tout discours qui, par le mensonge, nous tient en otage, nous plonge dans le règne des ténèbres, de la haine, de la violence et de la mort.
Non à des dirigeants que l´on impose au peuple, parce qu´ils défendent seulement des intérêts étrangers

Non à la dictature dune personne…

Non à la violation des droits humains,

 

Dans ces messages, nous disons OUI à tout ce qui suit
OUI à l´intégrité du territoire national et à l´unité du pays,
OUI à l´intégration de toutes les ethnies et tribus qui composent le grand Congo.
OUI à un nouvel ordre institutionnel, avec la séparation des trois pouvoirs traditionnels.
OUI à la démocratie et à l´avènement d´un Etat de droit, où la Loi constitutionnelle est au-dessus de tous.
OUI à la justice et à la paix
OUI au respect des droits humains.
OUI à la répartition et au partage équitables des richesses du pays entre les fils de ce pays.
OUI à la sauvegarde du patrimoine économique et à son utilisation dans l´intérêt du peuple et de la nation.
OUI à la promotion intégrale de tout homme habitant ce pays.
· Nous disons OUI à la coopération bilatérale et ´multisectorielle´ dans le respect de la souveraineté internationale de chaque pays et le respect de chaque peuple à son autodétermination.
· Nous disons OUI à la paix et aux relations de bon voisinage avec tous les pays qui nous entourent dans le respect strict de la souveraineté nationale.

**

Mgr Etsou meurt en 2007.

Il est remplacé par Mgr Monsengwo

qui continue d’envoyer des messages courageux

toujours en collaboration avec la cenco

dont le secrétaire général est actuellement l’abbé Sanredi Kinkupu  

 

2007 A vin nouveau, outres neuves

2009 La justice grandit une nation

2013mémorundum du Comité permanent

2013 Déclaration de la CENCO à l’issue de l’observation des élections

2014 Protégeons notre nation

**

Ce dernier message  est évidemment adressé  au président Kabila qui veut prendre un nouveau mandat

« La forme républicaine de l’Etat, le principe du suffrage universel, la forme représentative du Gouvernement, le nombre et la durée des mandats du Président de la République, l’indépendance du pouvoir judiciaire, le pluralisme politique et syndical ne peuvent faire l’objet d’aucune révision constitutionnelle ». Nous désapprouvons également toute sorte d’initiative qui, sans modifier directement l’Article 220, viserait à le vider de son contenu essentiel. 8. Il est important que les acteurs politiques ainsi que toute la population congolaise comprennent l’enjeu

Cliquez ICI 

Laisser un commentaire