Léonard Santedi Kinkupu : Les défis de l’évangélisation en Afrique

L’Abbé Kinkupu est le  directeur de rédaction de la revue Africaine de Théologie  (RAT)

et secrétaire  général  de la CENCO (Conférence Episcopale Nationale du Congo) 

En 2005 il publie « Les défis de l’évangélisation dans l’Afrique contemporaine »

**

Parmi ces défis il signale

Le défi des sectes

Les sociétés traditionnelles ont été  bouleversées  par la colonisation

Les africains ne savent plus à quel saint  se vouer 

Ils ont perdus tous leurs repères et leurs certitudes chancellent

**

Ils se tournent donc vers les sectes

qui souvent apportent des réponses claires et simples

et  qui font d’autant plus d’adeptes

qu’ils résistent aux colons

**

Les missionnaires catholiques sont trop rationnels

Les africains désertent les églises missionnaires et le christianisme bourgeois à cause du vide d’amour découvert en leur cœur ..Ils veulent constituer des églises  en terme de communion, d’entraide de reconnaissance mutuelle  (Eboussi Boulaga )

En même temps beaucoup  sont de nouveau attirés par la sorcellerie 

**

Le défi des maladies

En 1984 les évêques africains déclarent

En Afrique la question n° 1 avant la famille et la sécurité de l’emploi, c’est la santé  (SCEAM 1984)

C’est un fait !

Les malades en Afrique sont mal soignés

Les bons hôpitaux sont des exceptions réservés aux riches  

Les médicaments sont rares et souvent  des contrefaçons

A qui se fier ?

Il reste les guérisseurs ,s’ils sont honnêtes et efficaces

**

L’Eglise  que fait elle ?

les missionnaires catholiques venus d’Occident ne croient plus aux miracles

pourtant Jésus a dit

« guérissez les malades ,chassez les esprits impurs »

**

On ne peut pas rester insensible devant  de telles misères 

Beaucoup de prêtres africains souhaitent donc réorganiser  « la diaconie des malades »

Parmi eux le père Meinrad Hebga suggère d’élaborer un rituel africain en s’inspirant de celui des bons guérisseurs      

Ne nous refugions pas dans un verbalisme scientifique sans consistance au nom de la psychanalyse  ou de la démythisation des évangiles.  Ayons foi en la parole puissante de jésus Christ !

Cliquez  ICI 

**

Le défi de la Mondialisation

L’emprise des multinationales 

 et le pillage des richesses en Afrique par des occidenataux est un contre témoignage

Est ce cela la religion des Blancs ?

Cliquez ICI  

**

Le défi relatif à l’émiettement de l’Afrique

Les frontières choisies pour chaque  pays ont été tracées par les colons  en dépit du bon sens

d’où les guerres tribales et les génocides …

encore la faute des colons !

et des colons Chrétiens

**

Le défi des guerres

et combien d’autres défis : La croissance urbaine ,la poussée démographique ,l’éducation le sida

les défis sociaux ,la dégradation du climat ,les dictateurs ….la manipulation par les media …

**

L’étonnant  en tout cela  

c’est qu’en un siècle seulement d’évangélisation par des missionnaires généreux mais pas toujours à la hauteur

il y eut tant de nouveaux chrétiens 

« voila l’œuvre de l’Esprit.. un merveille à nos yeux » 

**

Le dialogue

Comment répondre à tous ces défis ?

Le Dieu de Jésus Christ  est dialogue, communion, communication

L’homme créé à l’image de Dieu est aussi communion

il ne se réalisera que dans la communion

**

Je ne puis juger l’autre « de haut » à partir de mon dogmatisme .j’ai aussi à me laisser enseigner par lui.. Ne plus chercher  le salut des âmes en perdition mais  faire connaître l’amour du Christ ..

Il convient de réprimer la virulence qui brûle dans les veines d’un évangélisateur brigadier

Un chrétien  qui a le sentiment qu’il peut beaucoup donner ,comprend aussi qu’il a beaucoup à recevoir Les  chrétiens mus par l’Esprit de Jésus  proposent à leurs contemporains l’utopie de la fraternité universelle

 **

l’Eglise est la famille de Dieu

Cliquez ICI 

**

Une nouvelle évangélisation

 La famille

Les papes le répètent  sans cesse 

La première évangélisation a lieu au sein des familles

qui est la cellule première et vitale de la société, le sanctuaire de la vie , « l’église domestique »

 « la famille est le sanctuaire où s’édifie la sainteté à partir duquel l’église et le monde peuvent être sanctifiés » 

**

Les CEVB

Communautés Ecclésiales Vivantes de Base

des communautés vivantes  animées par les bakambi

Cliquez ICI 

**

Les jeunes

Une église jeune dans un pays jeune ne peut  négliger  le sort des jeunes .Les jeunes sont l’église et le pays de demain (Mgr Malula )

Or les jeunes sont mécontents

Ils se révoltent   …ils s’exilent , s’orientent  vers le théâtre ,la musique ,les médias ,le foot..

Ils ne savent que faire ?

Ils n’ont plus d’idéal !

**

Prêchant  l’espérance l’église africaine doit rendre l’esperance aux jeunes, les orienter les aider

leur donner des responsabilités pour les faire grandir …les mettre en valeur

 

La jeunesse africaine est le pauvre de notre temps ,le pauvre que le « sauveur » attend 

notre dernier  chance c’est cet homme africain désabusé .c’est en lui que l’église doit investir .Absolument ! (JM Ela )

 Il faut former des hommes de foi

qui croient en l’avenir

des hommes qui ont confiance

des hommes qui croient en l’église

des « convaincus capables » de sauver l’Afrique …

C’est là le défi majeur !  

Laisser un commentaire