La théologie Chrétienne en Afrique du Sud selon Kaobo Sumaïdi

Etienne Kaobo Sumaïdi dans  son livre « Christologie africaine »publié en 2008

nous donne un rapide aperçu sur les convictions de théologiens chrétiens en Afrique  du sud spécialement à l’epoque de l’Apartheid (p 129ss)    

 **

La  conscience noire

En Afrique du sud

la pression des blancs contre le noirs

est si puissante que les noirs en sont profondément perturbés

et arrivent à se considérer eux même comme des sous hommes   

Ils doutent d’eux-mêmes

**

Certains réagissent

et se réveillent

le premier et le plus militant d’entre eux fut Steve Biko  

Ce sera le combat de sa vie

Il en mourra !

**

Steve Biko (1946-77)

Cliquez ICI  

il écrit en particulier

« la conscience noire et la recherche d’une humanité véritable »

Les missionnaires ont  défiguré  les religions des noirs et tout ce qu’ils ont trouvé chez eux  en montrant que les noirs étaient inférieurs .Au point que la présentation du Christianisme a embrouillé les africains dans leur s croyances 

..malgré cela les sud africains ont cru en JC (Kaobo P 211)

 La théologie noire veut décrire le Christ comme un Dieu combattant non comme un Dieu passif qui accepte le mensonge  elle cherche à ramener  le noir à Dieu et à la véritable réalité de sa situation. ! C’est important   Car une forte proportion de chrétiens noirs sont des chrétiens qui nagent dans le bourbier de la confusion engendrée par les missionnaires. C’est donc le devoir de tous les prêtres  et les ministres du culte noir d’assumer la tache de sauver ainsi le christianisme ( p212)

 En Septembre 1977, Biko meurt en détention, Le prêche lors de ses funérailles est assuré par Desmond Tutu, futur Prix Nobel de la paix,

 **

Buthelezi Manas (1935-2016)

Buthelezi, est ancien vice-président de la Fédération luthérienne mondiale ,évêque luthérienne en Afrique du Sud est l’un des grands théologiens africains du 20e siècle,

.Cliquez ICI 

**

Buthelezi nous éblouit !

Plus que quiconque il a compris l’évangile 

il écrit en effet dans « chrétiens d’Afrique du sud face à l’apartheid »

Quoiqu’il en soit ,les blancs ,qu’il le veuillent ou non sont nos frères .nous leur devons non seulement un amour passif ,mais créateur. Cet amour doit s’exprimer par l’évangile que les noirs doivent leur annoncer comme la bonne nouvelle …Dieu est mort dans le Christ pour libérer  le blanc de sa tendance irrésistible d’opprimer les noirs

 le chrétien noir doit se sentir responsable devant Dieu du salut des blancs

Dieu demandera :Noir Où étais-tu quand le blanc  rejetait mon évangile et marchait à sa perte (P216)

Quelle leçon !

**

Cette « théologie noire » qui met au centre la question du racisme

prend ses sources chez les noirs américains en particulier chez James Hal Cone

**

James Hal Cone (né en 1938)

est un  théologien qui écrit en 1969 un livre sur la « théologie noire » ou «  Black Power »

il proclame haut et fort que le Christ est noir

Cliquez ICI 

**

Le Christ noir

La noirceur du christ est à la fois littérale et symbolique 

littérale en ce sens qu’il s’est fait  vraiment un avec  des noirs opprimé prenant sur lui leur souffrances

Le Christ est noir parce qu’il rentre réellement dans notre monde ,là ou se trouvent les pauvres ,les méprisés et les noirs

La noirceur du Christ  n’est donc pas une allégation sur la couleur de sa peau (selon Cone dans P 226)

**

Kairos

En 1985 des théologiens africains rédigent en commun  le document Kairos qui est un défi à l’église

Aucun de nous ne peut rester assis et attendre que les dirigeants de notre église ,ou qui que ce soit d’autre ,lui dise ce qu’il doit faire. Nous devons tous accepter la responsabilité d’ agir et de vivre notre foi chrétienne  dans de telles circonstances ….

**

Il faut réagir

mais dans la non violence 

Le noir a beaucoup souffert de l’emploi de la violence.Il en souffre encore chaque jour actuellement Il voit ce que la violence fait de ceux qui l’utilisent et saitt ce que c’est que d’en souffrir ;Le Christ a dit à ce sujet celui que celui qui prendra l’épée mourra par l’épée ( Baartman)

**

Desmond Tutu écrit

D’abord dire aux noirs que Dieu les aime …car c’est le Dieu de l’Exode, le Dieu libérateur qui est toujours du côte des opprimés .Ensuite s’adresser aux blancs pour leur dire qu’en prenant part à l’oppression ,il détruisent leur dignité humaine ,qu’ils ne sont plus des hommes comme Dieu les voudrait …qu’ils doivent remettre en question leur propre valeurs alors qu’ils oppriment les autres et entassent une masse de biens  matérielles …A la fin le blanc sera devenu une vraie personne ; Le noir aussi sera devenu une vraie personne ,alors la réconciliation pourra avoir lie  (p 220)

Laisser un commentaire