Hérode est le modèle du politicien qui perd la tête .Mc (6, 14-29)

En ce temps-là, comme le nom de Jésus devenait célèbre, le roi Hérode en entendit parler. On disait : « C’est Jean, celui qui baptisait : il est ressuscité d’entre les morts, et voilà pourquoi des miracles se réalisent par lui. » Certains disaient : « C’est le prophète Élie. » D’autres disaient encore : « C’est un prophète comme ceux de jadis. » Hérode entendait ces propos et disait : « Celui que j’ai fait décapiter, Jean, le voilà ressuscité ! » Car c’était lui, Hérode, qui avait donné l’ordre d’arrêter Jean et de l’enchaîner dans la prison, à cause d’Hérodiade, la femme de son frère Philippe, que lui-même avait prise pour épouse. En effet, Jean lui disait : « Tu n’as pas le droit de prendre la femme de ton frère. » Hérodiade en voulait donc à Jean, et elle cherchait à le faire mourir.

**

Une parole de Dieu

L’évangile est vraiment une  parole divine

une parole  qui nous éclaire   

une parole qui nous dirige

en tous temps

aujourd’hui comme hier

**

Ce récit de la mort de Jean Baptiste

est d’une actualité flagrante

en période d’élection

Dieu parle à qui veut l’écouter

**

Perdre sa tête ?

Au moment des élections

qui perd sa tête

le politicien véreux

le politicien corrompu

ou le prophète de la justice

l’apôtre de l’Amour ?

**

Qui perd la tête ?

L’homme versatile

ou l’homme  en prison

 qui lutte pour la justice

 

Ansiaux-Herode-et-JBaptiste

Hérode

Hérode avait peur de Jean : il savait que c’était un homme juste et saint, et il le protégeait ;

Hérode ne cherche pas le bien commun

Il a peur car il veut garder sa place 

Il a peur car il a mauvaise conscience

Il a peur car il a peur d’être mis en examen pour détournement de fonds  

**

Quand il avait entendu Jean baptiste  il était très embarrassé ; cependant il l’écoutait avec plaisir.

Il n’a pas de véritables convictions

**

Demande-moi ce que tu veux, et je te le donnerai. »

Pour plaire

il fait des promesses inconsidérées, irréalistes ,des salaires faramineux, le salaire universel ,

 Et il lui fit ce serment : « Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai, même si c’est la moitié de mon royaume. »

**

Il trahit son ami, ses proches  en offrant leurs têtes  

« Je veux que, tout de suite, tu me donnes sur un plat la tête de Jean le Baptiste. » Le roi fut vivement contrarié ; mais à cause du serment et des convives, il ne voulut pas lui opposer un refus.

**

Pour cette trahison

Pour cet ordre ignoble

Hérode  « perd la tête »

en donnant celle de Jean Baptiste

**

Jean Baptiste

Aussitôt Hérode envoya un garde avec l’ordre d’apporter la tête de Jean. Le garde s’en alla décapiter Jean dans la prison. Il apporta la tête sur un plat, la donna à la jeune fille, et la jeune fille la donna à sa mère.

Jean Baptiste risque sa tète

mais épris de justice

fort de sa foi

ferme dans son amour

il a le coeur en paix

**

Le bien commun

La tête de Jean Baptiste  est donnée non à Hérodiade

mais offerte à Dieu et à l’humanité  

c’est le don de la générosité ,de l’amour

pour le bien commun

pour le bien de tous

 

Laisser un commentaire