Le royaume « Catholique » du Kongo

Selon une source portugaise de 1624, « Historia do reino do Congo », le royaume aurait été fondé au XIIIe siècle.

Cliquez ICI  

**

Arrivée des portugais : Les « mondélés »

En 1483Le portugais Diogo Cao fut le premier européen  à découvrir ce royaume

Ce fut un choc pour les noirs quand il virent des blancs « sortir de l’eau »

Ils virent sur la grande mer surgir un grand bateau .Ce bateau avait des ailes toutes blanches ,étincelantes  comme des couteaux .Des hommes blancs sortir de l’eau …((GL Haveaux)

C’est pourquoi encore maintenant ,au Congo les blancs sont encore appelés « les  mondelés » (sortis de l’eau)

 

Kongo-Carte

 

Nzinga Nkuwu (Jean 1)

En 1485 Diogo  remonta le fleuve  Nzadi ou Zaire et rendit visite au roi Nzinga Nkuwu dans sa capitale, Mbanza-Kongo.

La rencontre fut pacifique et des échanges commerciaux s’ensuivirent.

Diogo apportait des cadeaux de grande valeur de la part du roi du Portugal …lui recommandant de renier les idoles  et les pratiques de sorcellerie.. ;de ne plus y croire  … et tout cela dit avec tant de douceur qu’il ne s’en scandalisa  pas (Randles l’ancien royaume du Congo (Randles p 90)

**

En 1490, 2 ans avant la découverte des Amériques ,les capucins  arrivèrent pour évangéliser le Congo

Les Kongolais devaient être convaincus et accueillants, car le roi et les nobles se firent baptisés

Nzinga Nkuwu  prit le nom de Ndo Nzuawu (Dom João),

mais plus tard il se rétracta car il ne voulait pas renoncer à la polygamie

**

Alfonso (1506-1543) : L’apôtre du Congo

En 1509  son fils aîné,, devenu « Alfonso »par la Grâce de Dieu » devient le septième « roi du Congo »

Il inaugure ce qu’on appelle la période du « crucifix »

un crucifix qui le protège des flèches de ses ennemis

un crucifix qui plus tard deviendra un fétiche efficace lors des batailles (Randles p,99)   

**  

Sous son règne , les Jésuites arrivés à leur tour  ouvrirent une école pour 600 élèves.

Alfonso envoya aussi son fils Henrique  au Portugal  qui devint le premier évêque africain

La capitale du pays fut reconstruite en pierre et renommée  Sao Salvador (Saint-Sauveur).

**

Luanda

La bonne entente ne dura pas

les portugais  s’imposèrent

et commencèrent la traite des noirs    

ce que  le roi du Kongo  reprocha au roi  Jean III du Portugal en 1526

**

En 1575 les portugais  fondent la ville de  Luanda pour y établir un port 

En 1627  Luanda  devient  la capitale administrative de la  colonie portugaise de l’Angola

**

Antonio  Ier du Kongo (1660-1665)

Cliquez ICI .

Ce souverain  est impérieux

et quand en 1663 le roi de Portugal Alphonse VI ordonne à son gouverneur de Luanda

Vidal Negreiros,  de prendre le contrôle des mines de cuivre du Kongo, et d’envoyer le minerai à Lisbonne.

Antonio proclame  qu’il « n’est redevable de personne »

**

C’est la guerre !

contre des chrétiens  

pour du cuivre

Trahison !

c’est ignoble

Antoine devient le « héros du peuple Kongo »,

**

Bataille d’Ambula (1665)

Le roi blessé, tombe .

Il est aussitôt décapité par un portugais  

Avec lui succombe le confesseur du roi et son aumônier

C’est un coup de massue  contre un royaume qui était devenu massivement chrétien

et cela par la faute de chrétiens

**

Les portugais recueillent  un  butin considérable ,entre autres la couronne que le pape Innocent X avait offert au roi Garcia II en 1648 ;La tête de Antoine Ier fut ramenée à Luanda en « grand apparat funebre »  et enterrée dans la chapelle spécialement érigée prés de la ville… .Le pays va connaitre 30 ans d’anarchie  et d’innombrables guerres civiles…une grande partie de la noblesse avait disparue

il n’y avait plus d’état  …ne reconnaissant plus de chef suprême ,on se faisait duc ,marquis, comte …(Randles p 120)

**

 Ce fut le commencement de la décadence avec parfois des sursaut de révolte 

dont  la plus célèbre et la plus longue  fut celle de Kimpa Vira et des antoniens 

Cliquez ICI 

**

Puis il y a eu l’indépendance de la RDC

mais les descendants des rois du Kongo n’ont pas dit leur dernier mot

Cliquez ICI  

**

La capitale de Saô Salvador

Dapper écrit en 1668

il y a à  Saö Salvador 10 ou 12 églises ,la cathédrale ,7 chapelles dans la ville et 3 églises dans le château du roi .il y a aussi un couvent de jésuites où 3 ou 4 ce ces pères font tous les jours  le catéchisme au peuple ,et des écoles où l’on enseigne  le latin et le portuguais  .Il ya 2 fontaines , l’une dans la rue de saint Jacques et l’autre dans une cour du Palais qui fournissent de l’eau fraiche en abondance (l’ancien royaume du Congo Randles p 167) 

Laisser un commentaire