8é dimanche ordinaire (A) : Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’Argent

Lecture 1 :  Je ne t’oublierai pas  (Isaïe 49, 14‑15)

Jérusalem disait : « Le Seigneur m’a abandonnée, mon Seigneur m’a oubliée. » Une femme peut-elle oublier son nourrisson, ne plus avoir de tendresse pour le fils de ses entrailles ? Même si elle l’oubliait, moi, je ne t’oublierai pas, – dit le Seigneur.

Dieu veille

Pourquoi avoir peur ?

**

«Lecture 2 : Le travail  (1 Co 4, 1-5)

   que l’on nous regarde comme des auxiliaires du Christ et des intendants des mystères de Dieu.

Pourquoi travailler ?

pour l’argent ou pour Dieu ?

pour l’argent ou pour servir nos frères ?

Attendez la venue du Seigneur, car il mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres,  et il rendra manifestes les intentions des cœurs.

Travailler pour que les Seigneur vienne

Travailler pour plus de lumière , et moins de ténèbres dans le monde

travailler avec un cœur bon  

Non pour l’argent 

**

Evangile : Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’Argent.(Matt.6, 24‑34)

 L’argent

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Nul ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre.

Avoir de l’argent

pour assurer l’avenir ?

Il faut prévoir !

C’est pourquoi je vous dis : Ne vous souciez pas, pour votre vie, de ce que vous mangerez, ni, pour votre corps, de quoi vous le vêtirez

Avoir de l’argent

pour manger pour s’habiller !

 

travailler-pour-servir

Oui ! il faut travailler

Celui qui ne travaille pas qu’il ne mange pas non plus (Th )

non pour gagner de l’argent

mais pour servir

travailler parce qu’on aime

**

Dieu pourvoira au reste

C’est évident !

Dieu est généreux avec ceux qui sont généreux

**

Dieu

La vie ne vaut-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que les vêtements ?

La vie c’est vivre avec Dieu

la vie c’est aimer

la vie c’est s’ouvrir au monde

la vie c’est servir son prochain

d’où le sens du travail

**

Regardez les oiseaux du ciel : ils ne font ni semailles ni moisson, ils n’amassent pas dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. Vous-mêmes, ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ? Qui d’entre vous, en se faisant du souci, peut ajouter une coudée à la longueur de sa vie ? Et au sujet des vêtements, pourquoi se faire tant de souci ? Observez comment poussent les lis des champs : ils ne travaillent pas, ils ne filent pas. Or je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n’était pas habillé comme l’un d’entre eux.

Regardons donc !

Dieu nous aime

Dieu a travaillé pour nous

**

Regardons la  splendeur de la création qui nous entoure

l’immensité de l’univers

les oiseaux qui chantent

les lys des champs

**

Dieu regarda

il vit que cela était bon

C’était le résultat de son travail

le résultat de son amour pour nous

Cliquez ICI  

**

Dieu  nous tout donné 

la nourriture les vêtements  

Il nous a fait à son image

Que notre travail  soit aussi un don ,une offrande

et non l’occasion d’accumuler  pour soi même

Dieu n’ a pas travaillé pour de l’argent   

 **

Le vrai souci :la vie éternelle

 Si Dieu donne un tel vêtement à l’herbe des champs, qui est là aujourd’hui, et qui demain sera jetée au feu, ne fera-t‑il pas bien davantage pour vous, hommes de peu de foi ?

On est fait pour vivre … éternellement !

Y crois tu vraiment homme de peu de foi !

On ne sera pas jeté a jamais comme les fleurs  

fut elle les plus belles

**

C’est la vie qui nous attend

la vie éternelle

quel mystère !

Y penser est tellement plus important que  de se pencher sur nos petits soucis quotidiens

mais y crois tu vraiment

y pense tu

homme de peu de foi !

 **

Ne vous faites donc pas tant de souci ; ne dites pas : “Qu’allons-nous manger ?” ou bien : “Qu’allons-nous boire ?” ou encore : “Avec quoi nous habiller ?” Tout cela, les païens le recherchent. Mais votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît.

Le père nous attend

dans un royaume de  paix et de justice  

Soyons donc plein d’espoir  

Respirons !

**

Ne vous faites pas de souci pour demain : demain aura souci de lui-même ; à chaque jour suffit sa peine. »

Ne soit pas inquiet

homme de peu de foi ! 

Laisser un commentaire