4é mercredi de Pâques : La lumière du Monde

 

Antioche : la ville lumière .Actes(12, 24 – 13, 5)

En ces jours-là, la parole de Dieu était féconde et se multipliait. Barnabé et Saul, une fois leur service accompli en faveur de Jérusalem, s’en retournèrent à Antioche, en prenant avec eux Jean surnommé Marc.

Antioche ,la 3é ville de l’empire romain après Rome et Alexandrie  

était surnommée « la ville lumière »

car tous les soirs ,la ville était illuminés par des torches placées en haut de centaine de colonnes  

Cliquez ICI

**

Or il y avait dans l’Église qui était à Antioche des prophètes et des hommes chargés d’enseigner : Barnabé, Syméon appelé Le Noir, Lucius de Cyrène, Manahène, compagnon d’enfance d’Hérode le Tétrarque, et Saul

La vraie lumière c’est le Christ

c’est l’amour

La vraie lumière c’est le Christ ressuscité

 au sein des communautés où des croyants de tous les pays , les noirs ,les arabes de Cyréne ,les fils de Nobles ou les gens du peuple …se réunissent pour partager ensemble le même pain et proclamer le même évangile  

C’est ainsi que brilla à Antioche la lumiére du Christ  

**

Jésus : La lumière du monde (Jean12, 44-50)

En ce temps-là, Jésus s’écria : « Celui qui croit en moi, ce n’est pas en moi qu’il croit, mais en Celui qui m’a envoyé ; et celui qui me voit, voit Celui qui m’a envoyé. Moi qui suis la lumière, je suis venu dans le monde pour que celui qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres

Jésus l’avait déjà dit à Nicodème

la lumière est venue dans le monde, et les hommes ont préféré l’obscurité à la lumière parce que leurs œuvres étaient mauvaises.(Jn 3,19)

 **

Il le répète pendant la  fête des tentes

qui était la fête de la loi ,la lumière de l’anciene alliance  

Cliquez ICI 

**

Jésus le répète à Jérusalem

avant de mourir

la semaine avant sa passion

 

Lumiére-du-Monde

Cette lumiére c’est encore l’amour

c’est la croix

le don 

Laisser un commentaire