La centre Afrique : Autour des sources de L’Oubangui

 D’ après « histoire de la république centrafricaine par Pierre Kalck

**

Le Gaogo

Léon l’Africain dans son ouvrage  « description de l’Afrique publié à Rome en 1550 parle d’un pays mystérieux le Gaoga

pendant  longtemps on a pensé qu’il s’agissait de Gao

En fait  le territoire visité par Léon en 1512 serait situé entre  le désert de Lybie et le Bahr el Arab  d’une part

 et le Fitri et le Kordofan  d’autre part

 **

Le lac de Gaoga ne serait pas le lac du  Tchad mais les lac Nö prés de Bahr el Ghazal

Ce royaume de Gaoga  aurait été fondé par un esclave révolté dont le petit fils Homara était favorable à l’Islam ,

mais Léon a rencontré des chrétiens venant sans doute de la Nubie

On a effectivement retrouvé des ruines d’églises  p 48

centre-Afrique

Les  3 sultanats du sud

Au XVé s le pays  visité par Léon était  occupé par les Zandé  

le mot Zandé, signifierait selon certains « les noirs païens »au Soudan

**

Au XVIIIés les Zandé  conduit par Ngoura ,(décedé vers1800 )ont quitté le Darfour et le Kordofan

et ont fondé 3 sultanats vers l’Uélé ,le mbomou et l’Oubangui.

Cliqiuez ICIhttps://fr.wikipedia.org/wiki/Zand%C3%A9_(peuple)

**

Le sultan de Zemio

La  conquête du bassin de Mbomou  aurait eu lieu sous Zémio-Ikpiro (1875-1912)

**

Le sultan de Rafaï (+1900)

Rafaï avait servi chez  Ziber et Rabah  (p173)

Cliquez ICI 

Il part à la conquête de sa région avec  2000 guerriers ….Il est mort sans doute empoisonné

 

Le sultan de Bangassou . (+ 1907)

Le dhef Gbandi,(1830-1860),  conquit la région de Bakouma

Son fils Mbali (1860-1878), prit la relève et consolida son royaume

En 1878, Bangassou succéda à son père Mbali. et  constitua un vaste royaume d’environ 40000 km2

Comme Rafaï ,Bangassou avait une armée de 2000 guerriers  (p 173)

**.

A la fin du XIXème siècle, ces royaumes inspiraient du respect aux marchands d’esclaves venus du Nil et aux conquérants comme Ziber et son successeur Rabah.

Les Français  avaient besoin de leurs soutiens,  pour poursuivre leur conquête et faire du commerce .

C’est pourquoi ils leur donnaient des armes ( p 208).

**

Ce fut désastreux ! 

Bangassou  ainsi bien armé  se croit tout permis

dévaste toute la région  jusqu’ à Kouangi

en 1900 et en 1901 il capture 6000 esclaves 

**

Il s’attaque  même à des commerçants arabes  venu de chez Senoussi

et fait la guerre avec Rafaï

Les français finissent par réagir et les soldats des 2 sultans se dispersent

et sont engagés  entant qu’agents de sécurité dans les nouvelles concessions  ( p 176)

Cliquez ICI 

 

Laisser un commentaire