Ab del Kader et la « terre brulée » du général Bugeaud

Selon Ahmed Boumediene  dans son livre  « Abd el Kader l’harmonie des contraires » 

Ab del kader était un humaniste 

il respectait l’homme

il respectait les prisonniers 

Cliquez ICI 

**

En face de lui

contre lui

se trouvait un « homme civilisé »

venu imposer la civilisation sans état d’âme , sans pitié

cet homme était le général Bugeaud 

Cliquez ICI

**

Pour s’imposer

le général est sans pitié

C’est sa tactique 

Il l’avait déjà dit en pleine assemblée nationale

Messieurs on ne fait pas la guerre avec la philanthropie ,qui veut la fin veut les moyens (p107)

En 1960, les officiers français ,en Algérie diront la mëme chose à propos des tortures

**

Donc ,à partir de 1841 Bugeaud brûle tout

j’entrerai dans vos montagnes ,je brulerai vos villages et vos moissons .je couperai vos arbres fruitiers (p108)

Il servira de modèle à Samory

Lui aussi pratiquera  la politique de la terre brulée

Cliquez ICI 

**

Les soldats français eux mêmes en sont outrés et le disent 

Voila la guerre d’Afrique  on se fanatise à son tour ,et cela dégénère en une guerre d’extermination (Saint Arnaud )

j’ai rapporte d’Afrique  la notion affligeante qu’en ce moment nous faisons la guerre de manière beaucoup plus barbare que les arabes eux-mêmes… le colonel va jusqu’ enfumer à Dahra des cavernes ou s’étaient   réfugiés des familles entières (P109)

Beaucoup d’officiers  et des soldats disent tout haut  que ce n’est pas une guerre qu’on fait en Afrique ,mais des assassinats perpétuels ,un véritable brigandage (p 111)

**

Ce fut la même chose  un siècle plus tard , en 1960 :  les zones interdites, les » mechta » brulées, les villages de regroupement ,les troupeaux dispersés 

En un siècle rien n’a changé

 

 

Laisser un commentaire