La Sagesse (1,1-2,22) :Dieu est un père

 

La sagesse

Aimez la justice, vous qui gouvernez la terre, ayez sur le Seigneur des pensées droites, cherchez-le avec un cœur simple, car il se laisse trouver par ceux qui ne le mettent pas à l’épreuve, il se manifeste à ceux qui ne refusent pas de croire en lui

La sagesse c’est chercher le Seigneur avec un cœur  simple

c’est croire en l’Esprit qui règne sur l’Univers  

**

L’Esprit saint

L’Esprit saint, éducateur des hommes, fuit l’hypocrisie,  Car Dieu scrute ses reins, avec clairvoyance il observe son cœur, il écoute les propos de sa bouche. L’esprit du Seigneur remplit l’univers :

C’est l’Esprit saint qui nous donne cette sagesse

Il est là !

Il connaît les reins et les cœurs  

Dans la bible les reins sont les sièges des sentiments

et le cœur le siège des pensées

**

lui qui tient ensemble tous les êtres, il entend toutes les voix.Il écoute tout, même le chuchotement des murmures ne lui échappe pas….Gardez-vous donc du murmure inutile ;pour ne pas médire, retenez votre langue,

l’Esprit voit tout, sait tout

tout ce qui est caché en nous

il nous connaît mieux que nous mêmes

**

La vie

Cet Esprit saint est Vie  

les impies  disent entre eux, « Elle est courte et triste notre vie ;il n’y a pas de remède quand l’homme touche à sa fin
et personne, à notre connaissance, n’est revenu de l’Hadès.


..Nous sommes nés à l’improviste
et après, ce sera comme si nous n’avions pas existé.
Le souffle dans nos narines n’est qu’une fumée,
la pensée, une étincelle qui jaillit au battement de notre cœur.
…Notre nom sera oublié avec le temps
et personne ne se rappellera nos actions.
..Notre vie aura passé comme un nuage, sans plus de traces,
elle se dissipera telle la brume
chassée par les rayons du soleil
et abattue par sa chaleur.

C’est Gai !

Voilà l’espérance de ceux qui ne croient pas

 

La-Sagesse

mais ceux qui croient c’est la vie qui triomphe

C’est un  sage, 50 ans avant la venue du Christ, qui le dit

Nous sommes les enfants de Dieu 

et Dieu est « notre père »  

le juste  déclare posséder la connaissance de Dieu
et il se nomme enfant du Seigneur.
…Il proclame heureux le sort final des justes
et se vante d’avoir Dieu pour père.

….Inexcusable erreur des impies…et ils ne connaissent pas les secrets desseins de Dieu,

Laisser un commentaire