Le livre de la sagesse (ch 18et 19) ; La fin des temps

Les 10 premiers chapitres du « livre de la sagesse » furent écrit manifestement

par un juif de la diaspora  influencé par les philosophes grecs  qui s’interrogeaient

sur le sens de la vie

et  sur le mystère de la création   

Cliquez ICI

Dans le chapitre 7  l’auteur en conclut que la sagesse c’est Dieu

la grâce de Dieu

Cliquez ICI 

**

A partir du chapitre 10 le ton change

l’auteur  oublie la sagesse des Grecs

il retrouve l’histoire de son peuple

et la médite

 

La-fin-des-temps

L’apocalypse

Les 2 derniers chapitres(18 et 19)ressemble à une apocalypse

une prophétie sur la fin des temps

**

L’auteur relit le « livre de l’ exode »

la traversée de la mer rouge

la traversée du désert et l’arrivée en terre promise

et nous parle de la mort qui est un passage

 du jugement et de la vie éternelle

**

 La mort (ch 18)

celle des croyants  

Pour tes saints, il y avait une très grande lumière,

Pour le autres

Quant à ceux-là, ils méritaient d’être privés de lumière et emprisonnés par les ténèbres,pour avoir retenu captifs tes fils,

.. Cette nuit-là fut connue à l’avance par nos pères
afin que, sachant à quels serments ils s’étaient fiés,

ils puissent se réjouir en toute sûreté.

Elle fut attendue par ton peuple,
comme salut pour les justes et ruine pour les ennemis.
…car tu nous appelais vers toi.
et déjà ils entonnaient les cantiques des pères.

Eux qui étaient restés complètement incrédules en pensant à des maléfices, ils reconnurent, devant la perte de leurs premiers-nés, que ce peuple était fils de Dieu.

Le jugement

 

Un silence paisible enveloppait tous les êtres
et la nuit était au milieu de sa course ;
…alors ta Parole souveraine, quittant les cieux et le trône royal,
bondit comme un guerrier impitoyable au milieu du pays maudit,
….avec, pour épée tranchante, ton décret irrévocable.

Le sauveur

..Certes l’expérience de la mort atteignit aussi les justes, mais la colère ne dura pas longtemps.

En effet un homme irréprochable se hâta pour les protéger :
muni des armes propres à son ministère,
la prière et l’encens qui apaise.
Il affronta la fureur et mit fin à la calamité,
montrant qu’il était bien ton serviteur.

Il triompha du courroux, non par la force physique
ou l’efficacité des armes,
mais c’est par la parole qu’il maîtrisa l’exécuteur du châtiment,
en rappelant les serments et les alliances patriarcales.

Sur la longue robe de l’éphod était figuré l’univers entier,
les noms glorieux des pères étaient gravés sur les quatre rangées de pierres
et ta majesté sur le diadème de sa tête.

Le passage de la mort à la vie (Ch 19)

Ton peuple ferait alors l’expérience d’une traversée extraordinaire

,eux, au contraire, trouveraient une mort étrange ..

Car la création tout entière, selon chaque espèce, était modelée à nouveau, obéissant à tes ordres, afin que tes enfants soient gardés de tout mal.


Joie

Ils se répandirent comme des chevaux au pâturage,
ils bondirent comme des agneaux,
en te célébrant, Seigneur, toi qui les délivrais.
Car ils se rappelaient encore les événements de leur exil,
comment la terre, remplaçant la génération animale, produisit des moustiques,
comment le Fleuve, se substituant aux animaux aquatiques, vomit une multitude de grenouilles.

Doxologie

En tout, Seigneur, tu as exalté et glorifié ton peuple,
tu n’as pas manqué de l’assister à tout moment et en tout lieu.

 

Laisser un commentaire