Les massacres de Boko Haram .

 

Les terroristes de Boko Haram sont des barbares 

Surtout depuis 2010 ,depuis que  Abubakar  Shekau a pris les rênes du pouvoir

Ils massacrent , tuent , lancent des grenades, mitraillent des églises mais la  plupart des victimes  sont à 90 % musulmans.

**

D’après Human Rights Watch, de 2009 à 2015, 910 écoles ont été détruites, 1 500 ont dû fermer, 611 enseignants ont été assassinés, 19 000 autres se sont enfuis, des centaines d’élèves ont été enlevés et près d’un millions d’enfants ont été privés d’enseignement

**

Depuis  2013  c’est chaque mois que les attentats se perpétuent

la terreur en permanence

**      

Le massacre de Baga  

commis du 3 et au 7 janvier 2015   seraient le massacre « le plus meurtrier de l’histoire de Boko Haram  avec peut  être  2000 morts.

Cliquez ICI   

**

Le rapt le plus important

malheureusement le plus connu et le plus terrible  a lieu le en Avril 2014 à Chibok où 276 lycéennes âgées de 12 à 17 ans sont capturées lors d’un raid sur la ville

Cliquez ICI 

**

La moto chinoise ,reine des batailles

quand ils arrivent dans un village  c’est un véritable  tsunami ,

parfois un tank ,parfois des voitures, mais surtout des motos

des motos chinoises

**

 Elle est de toutes ses actions : attentats, enlèvements, coups de main, razzias, bataille ouverte avec l’armée. Après les combats, les photographies de presse montrent toujours le sol jonché de carcasses de motos calcinées.

… Ces motos au siège allongé prennent en charge trois à quatre personnes

…la moto sert tous les circuits commerciaux.. des « cascadeurs » dans les monts Mandara. Elle favorise l’accès aux faubourgs par des venelles serpentines et touche jusqu’au plus petit village,

**

Une expédition peut être composée  de quatre-vingt-dix combattants montés sur trente motos (trois par moto).

Le conducteur assis sur le réservoir tient le guidon légèrement relevé, le passager à l’autre extrémité sur le prolongement métallique du siège est le « mitrailleur », le troisième au milieu indique les cibles et alimente en munitions.

**

. Ces deux roues sont au service de « coups de main », mais permettent aussi de concentrer rapidement des centaines de combattants, de pratiquer l’encerclement de village et de favoriser une rapide dispersion. Cette cosaquerie qui associe moto chinoise, kalachnikov et téléphone portable se révèle particulièrement efficace 

(article de Christian Seignobos  dans la Revue Afrique contemporaine n°252 p 154

Cliquez ICI 

Laisser un commentaire