2é dimanche de l’Avent (B) :Jean Baptiste

Lecture 1 :  Il vient ! Isaïe (40, 1-11)

Consolez, consolez mon peuple, ..Proclamez que son service est accompli, que son crime est expié, ..qu’elle a reçu de la main du Seigneur le double pour toutes ses fautes…
Élève la voix, ne crains pas. Dis aux villes de Juda : « Voici votre Dieu ! » Voici le Seigneur Dieu !

L’avent c’est la joie

car on sait que le sauveur vient

il vient !

**

Lecture 2  (2 P 3, 8-14)

ce que nous attendons, selon la promesse du Seigneur, c’est un ciel nouveau et une terre nouvelle 
où résidera la justice. C’est pourquoi, bien-aimés, en attendant cela,faites tout pour qu’on vous trouve sans tache ni défaut, dans la paix.

On attend

la miséricorde ,la justice ,la paix  

**

Evangile : Marc (1, 1-8)

Commencement de l’Évangile de Jésus, Christ, Fils de Dieu. Il est écrit dans Isaïe, le prophète : Voici que j’envoie mon messager en avant de toi, pour ouvrir ton chemin. Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers. Alors Jean, celui qui baptisait, parut dans le désert. Il proclamait un baptême de conversion pour le pardon des péchés.
Toute la Judée, tous les habitants de Jérusalem se rendaient auprès de lui, et ils étaient baptisés par lui dans le Jourdain, en reconnaissant publiquement leurs péchés. Jean était vêtu de poil de chameau, avec une ceinture de cuir autour des reins ; il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. Il proclamait : « Voici venir derrière moi celui qui est plus fort que moi ; je ne suis pas digne de m’abaisser pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau ; lui vous baptisera dans l’Esprit Saint. »

 

Avent-de-Jean-Baptiste

 Jean Baptiste

IL attend le sauveur comme Marie

Ce n’est pas triste !

Son attente est joyeuse

dans le sein de sa mère déjà il a tressailli de joie

l’enfant a tressailli d’allégresse en son sein (Luc 1,44)

et il fut appelé « Jean » ce qui veut dire Dieu est miséricorde

Son nom est Jean (Luc 1,68)

 **

Son habit

Jean était vêtu de poil de chameau, avec une ceinture de cuir autour des reins ; il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage

Pourquoi donc dans le désert ?

Pourquoi donc un tel accoutrement ?   

**

Car sans Dieu

tout n’est que vide et sauvagerie

Sans Dieu  nous sommes comme les chameaux qui portent de lourds fardeaux  

Sans Dieu  ,sans sa parole ,nous ne trouvons que de tristes consolation, des sauterelles ,du miel sauvage

**

Sans Dieu nos reins  sont ceinturés

les reins étaient dans la bible le siège de l’amour et le coeur le siège de la pensée  

Ainsi Sans Dieu nous ne connaissons pas le véritable Amour  

Ne fermons pas notre coeur comme au jour du desert (ps94,8)  

 

On a besoin de Dieu

Qu’il vienne !

**

Sa voix

C’est pourquoi Jean Baptiste crie

Préparez la venue du sauveur

**

Comblons les ravins  

Comblons les vides ,nos manques d’amour

Abaissons les montagnes

Soyons humbles  

Amour et humilité !

**

Le sauveur

« Voici venir derrière moi celui qui est plus fort que moi ; je ne suis pas digne de m’abaisser pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau ; lui vous baptisera dans l’Esprit Saint. »

Jean Baptiste s’éclate !

il exalte ,il exulte

**

le sauveur est grand

plus grand que tout

Il est puissant

Avec lui commence une nouvelle vie

et saint Marc commence à écrire son évangile

**

Une nouvelle vie

car nous sommes pardonnés,

purifié par la mort du Christ sur la croix

Une nouvelle vie

à l’ombre du saint Esprit

« l’Esprit saint la recouvrit de son ombre » (Luc 1, 35)   

Laisser un commentaire