Mercredi de la 2é semaine de l’Avent : Levez les yeux et regardez (Is.40,25)

Lecture 1 (Is 40, 25-31),

À qui pourriez-vous me comparer, qui pourrait être mon égal ? – dit le Dieu saint. Levez les yeux et regardez : qui a créé tout cela ? Celui qui déploie toute l’armée des étoiles, et les appelle chacune par son nom. Si grande est sa force, et telle est sa puissance que pas une seule ne manque.
Jacob, pourquoi dis-tu, Israël, pourquoi affirmes-tu : « Mon chemin est caché au Seigneur, mon droit échappe à mon Dieu » ? Tu ne le sais donc pas, tu ne l’as pas entendu ? Le Seigneur est le Dieu éternel, il crée jusqu’aux extrémités de la terre, il ne se fatigue pas, ne se lasse pas. Son intelligence est insondable.

 Regardez le ciel

Regardez l’univers

C’est grandiose !

C’est puissant !

C’est énorme !

des milliards d’étoiles des milliards de galaxies

des milliards d’années

A jamais le sans fin, plonge dans le sans fond (Lamartine)

 

Avent-levez-les-yeux

 

Mais qu’est-ce ?

à comparer à Dieu lui-même  

C’est rien  à côte de l’humilité de Dieu

Rien à coté de sa discrétion,

Rien a coté de sa délicatesse au point que nous le croyons absent

**

Rien à côte de sa tendresse

Rien à côté de son amour

**

Rien à côte de l’enfant nu couché dans la crèche de Noel

Rien à côte de l’hostie consacrée  

Rien à côte du Dieu crucifié

**

Il rend des forces à l’homme fatigué, il augmente la vigueur de celui qui est faible. Les garçons se fatiguent, se lassent, et les jeunes gens ne cessent de trébucher, mais ceux qui mettent leur espérance dans le Seigneur trouvent des forces nouvelles ; ils déploient comme des ailes d’aigles, ils courent sans se lasser, ils marchent sans se fatiguer.

 Si  nous avons la foi

si vraiment nous croyons

n’ayons pas peur

il est notre force

il est notre sauveur

« Je peux tout en celui qui me fortifie »

 **

Evangile(Mtt11,28-30)

En ce temps-là, Jésus prit la parole : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos pour votre âme. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. » 

Laisser un commentaire