Nelson Mandela: Entre la cellule de la prison et le palais de la présidence (1990-1994)

1990 Mandela est libre !

En 1989, Botha meurt il est remplacé par Frederick de Klerk

Celui-ci libère le 15 octobre ,sept dirigeants de l’ANC, dont  Walter Sisulu, qui ont chacun passé vingt-cinq ans en prison.

Nelson est libéré un peu plus tard  le 11 Février 1990 après 27 ans, 6 mois et 6 jours d’emprisonnement. L’événement est retransmis en direct dans le monde entier

  Cliquez ICI   

**

Le jour de sa libération, Nelson Mandela fait un discours depuis le balcon de l’hôtel de ville du Cap. Il y déclare son engagement pour la paix et la réconciliation avec la minorité blanche du pays, mais annonce clairement que lalutte armée n’est pas terminée 
« Je suis ici devant vous non pas comme un prophète mais comme votre humble serviteur. C’est grâce à vos sacrifices inlassables et héroïques que je suis ici aujourd’hui. Je mets donc les dernières années de ma vie entre vos mains. (…) Aujourd’hui, la majorité des Sud-Africains, noirs comme blancs, reconnaissent que l’apartheid n’a aucun avenir. Ce système doit être aboli d’un commun accord afin de reconstruire la paix et la sécurité. (…) La situation qui nous avait poussée à prendre les armes existe toujours aujourd’hui. Nous n’avons pas d’autre choix que de continuer. » :

 **

En juillet 1991, Nelson Mandela est élu président de l’ANC à l’occasion de la première conférence nationale de l’ANC en Afrique du Sud et Oliver Tambo, qui dirigeait l’ANC en exil depuis 1969, devient secrétaire national

 **

Mandela rencontre Fidel Castro  

Nelson Mandela fait alors un voyage à Cuba lors duquel il rencontre Fidel Castro. Celui-ci dira de lui :

« Nelson Mandela est connu et de plus admiré et chéri par des millions innombrables de personnes dans le monde entier. ». « Si on veut avoir un exemple d’un homme absolument intègre, cet homme, cet exemple est Mandela. Si on veut avoir un exemple d’un homme inébranlablement ferme, vaillant, héroïque, serein, intelligent, capable, cet exemple et cet homme est Mandela. ….je le reconnais comme l’un de symboles les plus extraordinaires de cette ère. ».

Cliquez ICI

**

1992 Le référendum

Le dialogue entre de Klerk et Mandela est amicale et porte des fuits

Nelson Mandela rendra plus tard  hommage à Frederik de Klerk

« qui a eu le courage d’admettre qu’un mal terrible avait été fait à notre pays et à notre peuple avec l’imposition du système de l’apartheid»

mais Frederik de Klerk  est désavoué par son propre parti

Il décide donc d’organiser un référendum auprès de l’ensemble des électeurs blancs pour solliciter leur appui.

Ce fut un succés

Le 17 mars 1992  avec 68,7 % de oui, de Klerk obtient sans ambiguïté le soutien de l’ensemble de la communauté blanche…Il déclare que les électeurs blancs ont eux-mêmes « décidé de refermer définitivement le livre de l’apartheid. ».

**

mais il reste des mecontents aussi bien chez les noirs que chez les blancs

des Massacres qui ont lieu en juin et  en septembre 1992  à Boipatong puis à Bisho risquent de  rompre les negocaition   

Cependan  Nelson Mandela et le  président Frederik de Klerk s’ccrochent.Ils veulent la paix

**

1993 prix Nobel

Ils reçoivent ensemble le  prix nobel de la paix en hommage à

« leur travail pour l’élimination pacifique du régime de l’apartheid et pour l’établissement des fondations d’une Afrique du Sud nouvelle et démocratique. ».

**

Mais c’est pas fini !

Avant les elections il faut encore persuader les partis adverses et les mécontents

Chez les Blancs

 Le général  Constand Viljoen, chef du «  Front afrikaner, » (AVF) fédérant plusieurs organisations politiques conservatrices ou d’extrême-droite, qui réclame la création d’un  Volkstaat, c’est à un dire un État « ethniquement pur » pour les Afrikaners

Cliquez ICI

**

Chez les noirs

Le Parti Inkatha de la liberté ( Inkatha Freedom Party, (IFP) fondé en 1975 par le prince Mangosuthu Buthelezi, dans la province du Natal .Ce  Parti traditionaliste à dominante Zoulou prône un séparatisme territorial, et devint lors des années 1980, un adversaire résolu de l’ANC

Cliquez ICI 

**

1994 Les élections

Elles eurent lieu le 27 avril 1994  et furent remportées par l’ANC (62,6 % des voix),

Nelson Mandela est alors  élu  président de la république

Cliquez ICI  

Laisser un commentaire