L’Ethiopie ; Un pays en pleine croissance ?

L’Ethiopie est  le second pays le plus peuplé d’Afrique avec 100 millions d’habitants…et fait partie depuis dix ans des pays les plus dynamiques du continent africain.

 Le taux de croissance du PIB est de 10,5% en moyenne chaque année (contre 5,2% pour l’Afrique subsaharienne).

 Cliquez ICI

**

Des nouvelles routes apparaissent ici et là.

Les villes sont un chantier permanent.

Des écoles et des cliniques sont bâties dans les zones les plus reculées

des travaux d’irrigation sont entrepris pour éviter de prochaines famines.

Cliquez ICI

 **

La ligne de chemin de fer entre Addis Abeba et Djibouti est modernisée.

Cliquez ICI

un tramway est construit  à Addis-Abeba  

Cliquez ICI

L’État inaugure  une dizaine de parcs industriels qui devraient employer chacun entre 30 000 et 60 000 personnes.

Cliquez ICI

 **

L’électricité 

la construction de barrage de la renaissance

un barrage pharaonique

L’ Ethiopie pourrait ainsi   produire 6 000 MW et  non seulement satisfaire  à ses besoins mais encore en vendre aux pays voisins

Cliquez ICI

**

La croissance ?

peut être mais pour les millionnaires

pour des éthiopiens  malins  

Cliquez ICI

**

Les salaires ici sont les plus bas au… monde,

un ouvrier dans une usine de chaussures est rémunéré à peine 900 birrs (36,50 euros) par mois.

 Une serveuse dans un café à Addis Abeba touche, elle, 1 200 birrs (48,70 euros)

 et un enseignant, entre 2 500 et 3 000 birrs (101 et 121 euros). »

…Le coût de la vie est, quant à lui, de plus en plus élevé. Et les loyers explosent dans les grandes villes.

**

Les esclaves du textile

Des patrons chinois délocalisent car chez eux les salaires augmentent  

En Ethiopie  dooner 50 centime, de l’heure ,c’est bon pour l’entrepreneur

Cliquez ICI  

**

Les écoles

les écoles sont encore misérables

Cliquez ICI

55 % environ de la population est encore analphabete

**

L’avenir est incertain

car les problèmes politiques   et les conflits interethniques sont importants  

Cliquez ICI

 

Laisser un commentaire