3é samedi du carême : Les prophéties d’Osée adaptées à notre temps (ch 4 à 6)

Dieu est amour ,Dieu est tendresse

Osée nous le dit et redit

Cliquez ICI

Pourtant en tout temps

nous avons renié Dieu nous l’avons rejeté maintenant comme au temps d’Osée

** 

La corruption générale (ch 4)

le SEIGNEUR est en procès avec les habitants du pays, car il n’y a ni sincérité ni amour du prochain ni connaissance de Dieu dans le pays. **

Où est la morale ? Où est l’Amour ?

2Imprécations, tromperies, meurtres, rapts, adultères se multiplient : le sang versé succède au sang versé. **

L’écologie ?

3 le pays est désolé, et tous ses habitants s’étiolent, en même temps que les bêtes des champs et les oiseaux du ciel ; et même les poissons de la mer disparaîtront. **

Rejet de Dieu

6mon peuple sera réduit au silence faute de connaissance. Puisque tu as repoussé la connaissance, tu as oublié l’instruction de ton Dieu, j’oublierai tes fils, moi aussi. **

10  ils ont cessé de respecter le SEIGNEUR. 12Mon peuple consulte son arbre c’est sa branche qui le renseigne, En  se prostituant ils se soustraient à leur Dieu.

On consulte les membres des instituts ,de l’université

des savants  des théologiens

« l’arbre de la connaissance » des diplômés  selon leur branche des sommités….

et on oublie Dieu

**

Ils se prostituent

Osée n’a pas assez de mots pour décrire cette ignominie

nous nous sommes prostitués

nous avons vendus nos âmes

nous avons perdu notre dignité

Je ne ferai pas le compte de vos  prostitutions ..

puisque  même les prêtres – s’en vont à l’écart avec les prostituées.

**

 toi, Israël, tu te prostitues, Oui, Israël a été rétif comme une vache rétive

Israel ,les fils de Jacob ,les fils des croyants ont perdu la foi 

 Ephraïm est l’associé des idoles : laisse-le.

Les prêtres (Ch5 )

1Ecoutez ceci, les prêtres ; 

C’était à vous de rendre la justice, or vous avez été un piège  et un filet tendu sur le Tabor ;

2des infidèles ont creusé une fosse profonde. …car un esprit de prostitution souffle chez eux, et ils ne connaissent pas le SEIGNEUR.

Les prêtres eux mêmes n’écoutent pas Dieu

Ils se renseignent  auprès des philosophes modernes

Ils s’adaptent à la modernité

Ils s’ouvrent au monde

En fait, ils se prostituent

**

5L’orgueil d’Israël témoigne contre lui.

C’est vrai !

Il faut s’ adapter à notre temps

tenir compte de l’évolution

mais en restant trés humble

à l’écoute de Dieu

avec foi avec amour

7Ils ont trahi le SEIGNEUR

Guerres fratricides

8Sonnez du cor à Guivéa, 

 de la trompette à Rama,

donnez l’alarme à Beth-Awèn.

On te prend à revers, Benjamin !

Que voyons nous  encore de nos jours

toujours et toujours des conflits ,des guerres

alors que nous sommes tous frères ,fils d’un même père

Où donc est l’Amour ?

9Ephraïm deviendra une ruine

.10Les chefs  déplacent les frontières ;

Ephraïm est allé vers Assour

Sans Dieu pouvons nous connaître la paix

Dieu se retire

15 Je m’en irai, je retournerai chez moi,

jusqu’à ce qu’ils s’avouent coupables et qu’ils recherchent ma face. Dans leur détresse, ils se mettront en quête de moi.

**

Le pardon (ch 6)

Osée le sait !

Dieu est tendresse et pitié, plein d’amour et de vérité

  Il est toujours prêt à pardonner

**

Nous avons , péché il nous guérira

1« Venez, retournons vers le SEIGNEUR.

 C’est lui qui  qui nous guérira, et il pansera nos plaies.

**

Ce chapitre 6 de son livre est  étonnant

Vers 750 ans avant Jésus Christ , sans le savoir,

Osée annonce le pardon de Dieu qui meurt sur la croix

 et qui le 3e jour nous rend à la vie en ressuscitant

 

osée-ch-6

2Au bout de deux jours, il nous aura rendu la vie, au troisième jour,

il nous aura relevés et nous vivrons en sa présence.

**

3Efforçons-nous de connaître le SEIGNEUR :

son lever est sûr comme l’aurore,

il viendra vers nous comme vient la pluie,

comme l’ondée de printemps arrose la terre. »

Là où le péché abonde, la grâce surabonde 

Sachons rendre grâce

Aimons

Cherchons à con-naître Dieu

pour re-naitre avec lui

6 c’est l’amour qui me plaît, non le sacrifice ;

et la connaissance de Dieu, je la préfère aux holocaustes. 

Laisser un commentaire