Algérie :Ahmed Ouyahia président du RND

Qui est donc Ahmed Ouyahia ?

Cliquez ICI

il a été  plusieurs fois  premier ministre en Algérie  

Plusieurs fois aussi il se retrouve à la tête du RND  (Rassemblement national démocratique )

**

Le RND

le Rassemblement national démocratique (RND),  a été créé dans les années 1990

les Algériens ont surnommé ce parti « le bébé à moustache » en raison de ses scores fulgurants dès les premières compétitions électorales auxquelles il a participé.

Ouyahia en fut le Secrétaire général de 1999 à 2012, il en a été évincé après des divisions internes mais il en a repris le contrôle en juin 2015.

**

Ce parti considéré comme étant le parti du pouvoir (avec le FLN) est plutôt un parti de droite.

Il compte en son sein une majorité de hauts fonctionnaires de l’État et de l’administration.

 Le RND est lié aux grands milieux d’affaires et partisan de privatisations dans l’économie.

Cliquez ICI 

**

Ouyahia,un homme de droite ?

sans état d’âme

« Ouyahia a mené une guerre sociale contre les salariés algériens,. Il l’a fait sans aucun état d’âme. » selon  un syndicaliste de l’Union générale des travailleurs algériens

En mai 2001, en tant que ministre de la justice il  fait adopter par le Parlement deux amendements au code pénal prévoyant une peine de prison pour les délits de presse

Ces deux lois, jugées scélérates par la corporation, seront amendées en 2012, mais l’épisode restera une tache noire dans sa carrière.

**

Economie

Un jour

Il est  proche des patrons

il soutient les oligarques

Du reste sa femme et ses 2 enfants ont plusieurs entreprises

**

Un autre  jour, il est pour un état autoritaire

C’est à l’État d’être la locomotive de l’économie …, et il n’est pas question de lâcher la bride au secteur privé algérien, pour lequel il n’a guère d’estime.

L’état d’abord !

**

Oui mais !

Tout va mal en ce début de l’année 2018 et Ouyahia une fois de plus change de veste  et décide de privatiser certaine entreprises publiques

Cliquez ICI 

**

Un nationaliste

L’Algérie « first » …L’Algérie d’abord 

  les investisseurs étrangers doivent- s’adapter à la législation locale et il n’est pas question de se plier aux exigences de la mondialisation…Le pays doit apprendre à se débrouiller seul et ne pas compter sur un Occident toujours prompt à s’ingérer dans ses affaires souveraines. 

Cliquez ICI

En 1998 ,il a fait  promulgué la loi de généralisation de la langue arabe, visant essentiellement à l’arabisation de la Kabylie

**

Pas vraiment ami des français

Il est présenté comme le principal animateur du lobbying anti-français exigeant une repentance de la France pour « les crimes de la colonisation .

**

Pas très aimable avec les migrants

En Juillet 2017 il affirme que les « étrangers en séjour irrégulier amènent le crime, la drogue et plusieurs autres fléaux », que « ces gens-là sont venus de manière illégale » et qu’« on ne dit pas aux autorités « jetez ces migrants à la mer ou au-delà des déserts », mais le séjour en Algérie doit obéir à des règles »,…nous n’avons de leçons à recevoir de personne, ni des ONG nationales ni des partis politiques.

**

Un musulman de droite  ?

Qui sait ?

Un jour ,il ne le semble pas 

« Ouyahia ? C’est un Erdogan sans l’islamisme… Je ne l’ai jamais entendu défendre la démocratie ou le pluralisme. Ce qui l’intéresse, c’est que l’État-pouvoir règne sans partage. Il est le produit d’une époque, celle de la centralisation. »   

**

Lors de la  décennie noire » endeuillée par les massacres perpétrés par le GIA ,

,les élections législatives furent gagnées par le RND,le 5 juin 1997 contre les islamistes 

Cliquez ICI

**

Ahmad Ouyahia  du RND fut nommé premier ministre.

Lui qui  avait auparavant  mené une politique d’éradication du terrorisme,  Lui qui fut associé à la création à la fin des années 1990 des milices citoyennes GLD (Groupes de défense) 

Cliquez ICI

Lui donc devient en 1997 un farouche partisan de la réconciliation nationale.et prôna des mesures  d’assouplissement envers le FIS :Abdelkader Hachani fut libéré, et Abbassi Madani assigné à résidence.

et voici qu’en 2018 il vient de se déclarer salafiste

Cliquez ICI  

Laisser un commentaire