Algérie : le général Ahmed Gaid Salah

L’homme de l’armée

Ahmed Gaïd Salah est   né en 1940  dans l’Aurés

Proche de la famille Bouteflika ,il a soutenu la réélection du  président en 2014

. Il occupe depuis le 3 aout 2004 la fonction de Chef d’Etat major de l’ANP.

Cliquez ICI

 Depuis septembre 2013 il est  aussi vice-ministre de la défense

**

Fait il campagne pour la succession à la présidence ?

D’un caractère bourru, souffrant peu la contestation, Ahmed Gaïd Salah a méthodiquement placé ses hommes dans les rouages de l’armée.

Cliquez ICI 

Il fait parti de ceux qui obtiennent en 2015 la mise à la retraite du patron du puissant  (DRS)  Mohammed Medienne

Il supprime ainsi  un concurrent possible

Cliquez  ICI 

« Il ne se passe pas un jour sans qu’une actualité mette en avant l’armée algérienne. Il ne se passe pas une semaine sans que le chef de l’armée algérienne, le général Gaïd Salah, inaugure un complexe, un aéroport ou fasse un discours en présence des médias. Le général occupe l’espace médiatique. Il se déplace, donne des conseils, serre des mains, il est partout, alors qu’Abdelaziz Bouteflika n’est nulle part…

Cliquez ICI

Rien ne semble l’arrêter pour décrocher le très convoité siège présidentiel au palais El Mouradia, à Alger. Pas même le frère du président , le pourtant tout puissant Saïd Bouteflika,  Il n’y a pas très longtemps, les deux hommes se sont alliés pour se débarrasser de l’ancien homme fort d’Alger, le général Mohamed Médiène, dit Toufik,

Le clan du président ne lui a jamais pardonné les réserves qu’il a émises sur le mandat de Bouteflika.

 Gaïd Salah, très ambitieux, aura les coudées franches pour décapiter l’empire sur lequel était assis Toufik et jeter en taule ses plus fidèles lieutenants comme le général Hassan, condamné à 5 ans de prison ferme.

Cliquez ICI    

Laisser un commentaire