Mali : Les candidats aux élections de juillet 2018

Le Mali

C’est chaud !

C’est là qu’en ce moment se joue la sécurité de tout le continent

Cliquez  ICI 

**

Le bilan de IBK

Ibrahim Boubakar Keita 

a annoncé sa candidature pour un 2é mandat le 28 mai

Quand il est arrivé au pouvoir, le taux de croissance était de 2,3%. Il est aujourd’hui à 6%, malgré la crise que nous connaissons.

« Certes dans le centre du pays l’insécurité s’est largement accrue en 5 ans, mais nous avons désormais l’appui de la Minusma, de la force Barkhane et nous venons de créer le G5 Sahel pour mutualiser nos efforts avec nos voisins. La situation se normalise »

Cependant plusieurs scandales de corruption – avion présidentiel, surfacturation de matériel militaire, récentes acquisitions de nouveaux appareils militaires… – ont émaillé ce premier mandat d’IBK. Qu’a fait le gouvernement pour lutter contre ces problèmes de mauvaise gouvernance ?

Pour ses partisans évidemment son bilan est positif et élogieux.

Cliquez ICI 

**

Soumaïla Cissé

est né à Tombouctou (Mali). Ingénieur informaticien de profession, il a été président de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) de 2004 à 2011

Clqiuez ICI  

IL a récemment rempli le stade du 26 mars à Bamako, aidé, notamment par le jeune rappeur Iba one, qui est très populaire et qui ,cependnat 48 heures après ce grand meeting, a décidé de soutenir le président IBK.

**

Le rappeur Iba One

Cliquez  ICI

**

Le général Moussa Sinko Koulibali

semble aussi faire entendre sa voix

 Cliquez ICI

**

Igor Diarra

Fils d’un général malien et d’une mère ukrainienne, Mamadou Igor Diarra est né en Ukraine en 1966 avant de partir à l’âge de neuf ans au Mali. Après ses études, il entame une carrière de banquier à la Banque de développement du Mali (BDM) puis à la Banque internationale pour le Mali (BIM).

Sans parti ,il a peu de chance …mais il y croit

 Il écrit un livre, « C’est possible au Mali », dans lequel il revient sur son parcours et expose les grandes lignes de sa vision pour son pays.

 « Notre pays est cliniquement aux urgences. L’État s’est affaibli. Il ne peut pas, en plus, vivre dans des soupçons permanents de mauvaise gouvernance », assène-il à l’égard d’IBK.

Cliquez ICI

**

Aliou  Boubacar Diallo

Considéré comme l’une des personnalités les plus riches du Mali, l’homme d’affaires Aliou Boubacar Diallo se lance dans la course à la présidence. sous les couleurs de l’Alliance démocratique pour la paix-Maliba (ADP-Maliba).

qu’il a fondé en 2013, pour construire le « Mali de demain » en s’appuyant sur des jeunes et des femmes.

 **

L’union Européenne

est aux aguets

car l’enjeu de ces élections est grave

« Le Mali est une digue. Si elle rompt, l’Europe sera submergée »(IBK)

C’est pourquoi l’Union Europenne y regarde  de plus prés  

cliquez ICI

**

L’ONU

António Guterres tenait à venir ici pour « démontrer toute [sa] solidarité » à ces forces militaires  « qui travaillent dans des circonstances très difficiles, en faisant beaucoup de sacrifices, et qui ont subi des pertes ».

Cliquez ICI 

Laisser un commentaire