Matthieu (15, 21-28) : Le pain des enfants

En ce temps-là, Jésus se retira dans la région de Tyr et de Sidon. Voici qu’une Cananéenne, venue de ces territoires, disait en criant : « Prends pitié de moi, Seigneur, fils de David ! Ma fille est tourmentée par un démon. » Mais il ne lui répondit pas un mot. Les disciples s’approchèrent pour lui demander : « Renvoie-la, car elle nous poursuit de ses cris ! » Jésus répondit : « Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël. » Mais elle vint se prosterner devant lui en disant : « Seigneur, viens à mon secours ! » Il répondit : « Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants et de le jeter aux petits chiens. » Elle reprit : « Oui, Seigneur ; mais justement, les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. » Jésus répondit : « Femme, grande est ta foi, que tout se passe pour toi comme tu le veux ! » Et, à l’heure même, sa fille fut guérie.

 **

prends pitié seigneur

Comme la fille de la cananéenne

nous  nous sommes tous malades

Tous nous avons faim

nous avons besoin du pain de vie

Seigneur donnes nous toujours de ce pain là  (Jn 6 ?34)

**

La foi

Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël.

Pour manger de ce pain il faut avoir la foi des enfants d’Israel

la foi de Jacob qui a lutté toute une nuit  pour connaître le nom de Dieu

 

le-pain-des-enfants

Le pain des petits

avoir humilité et la confiance

de la femme de Canaan

qui ne se vexe pas  

Elle implore

Elle insiste comme un enfant capricieux

qui tape du pieds  

pour avoir le pain des petits

**

Elle est comme un enfant

elle aura le pain des enfants

et plus que des miettes 

**

Le pain de vie

C’est la Parole qui donne un sens à notre vie

C’est le Verbe fait chair qui meurt pour nous sur la croix

l’hostie qui nous est offerte cahaque jour à la messe

le pain du partage entre freres

ce ne sont pas des miettes

**

Mieux que le trésor caché dans un champs ou que la plus belle perle du monde (Mtt 13,44)

Laisser un commentaire