1 Corinthiens (8,1 -13) : la Science enfle ,la charité édifie

Frères, la Science enfle, la charité édifie  Si quelqu’un pense être arrivé à connaître quelque chose, il ne connaît pas encore comme il faudrait ; mais si quelqu’un aime Dieu, celui-là est vraiment connu de lui. Quant à manger ces viandes offertes aux idoles, le pouvons-nous ? Nous savons que, dans le monde, une idole n’est rien du tout ; il n’y a de dieu que le Dieu unique. Bien qu’il y ait en effet, au ciel et sur la terre, ce qu’on appelle des dieux – et il y a une quantité de « dieux » et de « seigneurs » –, pour nous, au contraire, il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui tout vient et vers qui nous allons ; et un seul Seigneur, Jésus Christ, par qui tout vient et par qui nous vivons. Mais tout le monde n’a pas cette connaissance : certains, habitués jusqu’ici aux idoles, croient vénérer les idoles en mangeant de cette viande, et leur conscience, qui est faible, s’en trouve souillée. En effet, si l’un d’eux te voit, toi qui as cette connaissance, attablé dans le temple d’une idole, cet homme qui a la conscience faible ne sera-t-il pas encouragé à manger de la viande offerte aux idoles ? Et la connaissance que tu as va faire périr le faible, ce frère pour qui le Christ est mort. Ainsi, en péchant contre vos frères, et en blessant leur conscience qui est faible, vous péchez contre le Christ lui-même. C’est pourquoi, si une question d’aliments doit faire tomber mon frère, je ne mangerai plus jamais de viande, pour ne pas faire tomber mon frère.

 ** 

Les corinthiens

Paul s’adresse à  des corinthiens pauvres , des dockers ,des  prostitués

Cliquez ICI

**

Cette épitre est tout entière consacrée à l’amour  

Dieu est amour

**

Paul  présente d’abord un Christ et un christ crucifié

mais nous, nous prêchons un Messie crucifié, scandale pour les Juifs, folie pour les païens (1,23), 

 un homme méprisé ,incompris rejeté  comme les corinthiens  

**

Puis il parle d’amour

la science enfle ,la charité édifie

Ne vous disputez pas

Cliquez ICI

Acceptez votre sort si telle est la volonté de Dieu

Cliquez ICI

 

Cor-m-scie-enfle

Ne scandalisons  pas les petits

 si quelqu’un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu’on le jetât au fond de la mer.(Mtt18,6)

Soyons humble !

Acceptons de faire des  concession

même si nous avons raison

même si nous croyons avoir raison 

**

Respectons les « ignorants »

ils ne le sont peut être pas tant !

Soyons non seulement miséricordieux

mais encore plein de délicatesse 

ne jugeons pas : ne condamnons pas

**

la science enfle ,la charité édifie

 c’est comme un refrain tout le long de l’épître

un refrain  qui s’amplifie en crescendo

et qui éclate avec  l’hymne à la charité (Ch 13)

 L’amour prend patience, l’amour rend service,
il ne jalouse pas, il ne plastronne pas, il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne cherche pas son intérêt,
il ne s’irrite pas, il n’entretient pas de rancune,
Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il endure tout.

**

Le  sermon sur la montagne

On retrouve le cœur de l’évangile

Heureux les pauvres

Ne jugez pas… ne condamnez pas. ;

Si vous recevez une gifle …

Heureux les pacifiques

ne scandalisez pas

**

ce n’est pas de la morale !

c’est la chartre du bonheur !

**

La communion

Ainsi, nous pourrons  partager chaque jour le même  pain(ch 11) 

car nous ne formerons plus qu’un seul corps  (ch 12)

aimons nous !

voyez comme ils s‘aiment !

Laisser un commentaire