25é Dimanche ordinaire (B) :Le fils de l’Homme

1ère lecture : Sagesse (2,17‑20)

. Si le juste est fils de Dieu, Dieu l’assistera, et l’arrachera aux mains de ses adversaires. Soumettons-le à des outrages et à des tourments ; nous saurons ce que vaut sa douceur, nous éprouverons sa patience. Condamnons-le à une mort infâme, puisque, dit-il, quelqu’un interviendra pour lui. »

**

Sommes nous capables 

 de rester doux patient  d’aimer

en particulier avec nos ennemis

ceux qui nous critiquent ,nous jugent, nous condamnent ? 

**

2ére Lecture  (Jc 3, 16 – 4, 3)

la sagesse qui vient d’en haut est d’abord pure, puis pacifique, bienveillante, conciliante, pleine de miséricorde et féconde en bons fruits,sans parti pris, sans hypocrisie.….d’où viennent les conflits entre vous ? N’est-ce pas justement de tous ces désirs qui mènent leur combat en vous-mêmes ?    Vous êtes pleins de convoitises et vous n’obtenez rien, alors vous tuez ;vous êtes jaloux et vous n’arrivez pas à vos fins, alors vous entrez en conflit et vous faites la guerre..

Sommes nous des pacifiques ,

ou des jaloux ,

pleins de convoitises ?

25é-dimanche

Evangile Marc (9, 30‑37)

En ce temps-là, Jésus traversait la Galilée avec ses disciples, et .. il enseignait ses disciples en leur disant : « Le Fils de l’homme est livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, trois jours après sa mort, il ressuscitera. » Mais les disciples ne comprenaient pas ces paroles et ils avaient peur de l’interroger.
Ils arrivèrent à Capharnaüm, et, une fois à la maison, Jésus leur demanda : « De quoi discutiez-vous en chemin ? » Ils se taisaient, car, en chemin, ils avaient discuté entre eux pour savoir qui était le plus grand. S’étant assis, Jésus appela les Douze et leur dit : « Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous.

 Jésus est le juste  

le modèle

il accepte d’être le dernier ,d’être maltraité

d’être livré aux mains des hommes

je suis doux et humble de cœur (Mtt 11,29)

il est le serviteur d’Isaïe  

. objet de mépris, abandonné des hommes, homme de douleur, familier de la souffrance, comme quelqu’un devant qui on se voile la face, méprisé, nous n’en faisions aucun cas.(Is 53,3)

 IL supporte tout, il fait confiance en tout,  il espère tout, il endure tout

il est le dernier !

**

Vraiment ! on a du mal à le comprendre

on veut toujours le première place  

être servi

tout posséder

**

Examinons nous franchement

regardons nous !

profondément en nous

on juge on condamne, on est jaloux, on envie

on est pleins de convoitises

 

ou donc est la douceur, la patience ,l’amour du Christ ?

lui de condition divine s’est fait obéissant jusqu’ à la mort et la mort de la croix (Ph.2,8)

Laisser un commentaire