Job (19, 21-27) : De ma chair ,je verrai Dieu

Job disait à ceux qui lui faisaient des reproches : « Ayez pitié de moi, ayez pitié de moi, vous du moins, mes amis, car la main de Dieu m’a frappé. Pourquoi me poursuivre comme Dieu lui-même ? Ne serez-vous jamais rassasiés de ma chair ? Ah, si seulement on écrivait mes paroles, si on les gravait sur une stèle avec un ciseau de fer et du plomb, si on les sculptait dans le roc pour toujours ! Mais je sais, moi, que mon rédempteur est vivant, que, le dernier, il se lèvera sur la poussière ; et quand bien même on m’arracherait la peau, de ma chair je verrai Dieu. Je le verrai, moi en personne, et si mes yeux le regardent, il ne sera plus un étranger. Mon cœur en défaille au-dedans de moi. »

 ** 

La souffrance des hommes

la main de Dieu m’a frappé.

Le cri d’une humanité en détresse

des hommes qui souffrent ,les malades, les émigrés ,les affamés ,les exclus

le  cri de Jésus sur la croix

« Pére, père, pourquoi m’as tu abandonné »

**

mais aussi le cri sublime d’un croyant qui croit en l’amour de Dieu

malgré tout !

 Je sais, moi, que mon rédempteur est vivant,

comme Jésus sur la croix

« je remets mon âme entre tes mains »  

**

Nus ressusciterons !

nous vivrons !

**

La mortification de la chair

Ne serez-vous jamais rassasiés de ma chair ?

Cette  souffrance  est aussi occasionnée  par les ‘œuvres de la chair’ selon saint Paul

l’impureté,. ; les inimitiés, les querelles, les jalousies, les disputes, ….  (Gal 5, 18)

**

Cette souffrance vient de notre peu de foi

de nos manques d’amour

mais Dieu ne s’acharne pas sur nous ,

il ne se rassasie pas de notre chair

il ne punit pas,

 il purifie, il « justifie »  

**

Lui même se fait chair pour nous sauver  

Le Verbe s’est fait chair ,il a habité parmi nous

**

Ah, si seulement on écrivait mes paroles, si on les gravait sur une stèle avec un ciseau de fer et du plomb, si on les sculptait dans le roc pour toujours !

Le verbe se fait chair et il vient graver ses paroles dans nos cœurs

il transforme notre cœur de pierre  

en un cœur nouveau

en un cœur ressuscité

 

Job-je-verrai-Dieu

c’eat alors que :

 de ma chair je verrai Dieu. Je le verrai, moi en personne,

« ce n’est plus moi qui vit…C’est le Christ qui vit en moi »

**

 et si mes yeux le regardent, il ne sera plus un étranger.

enfin nous connaitrons l’amour

nous serons sûr qu’il nous écoute  

Cliquez ICI 

**

Mon cœur en défaille au-dedans de moi. »

mon coeur connaitra l’Amour

Laisser un commentaire