Vendredi de la 4é semaine ordinaire : Perdre la tête (Marc 6,14-29)

Hérode fit un dîner pour ses dignitaires, pour les chefs de l’armée et pour les notables de la Galilée. La fille d’Hérodiade fit son entrée et dansa. Elle plut à Hérode et à ses convives. Le roi dit à la jeune fille : « Demande-moi ce que tu veux, et je te le donnerai. » Et il lui fit ce serment : « Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai, même si c’est la moitié de mon royaume. » Elle sortit alors pour dire à sa mère : « Qu’est-ce que je vais demander ? » Hérodiade répondit : « La tête de Jean, celui qui baptise. » Aussitôt la jeune fille s’empressa de retourner auprès du roi, et lui fit cette demande : « Je veux que, tout de suite, tu me donnes sur un plat la tête de Jean le Baptiste. » Le roi fut vivement contrarié ; mais à cause du serment et des convives, il ne voulut pas lui opposer un refus. Aussitôt il envoya un garde avec l’ordre d’apporter la tête de Jean. Le garde s’en alla décapiter Jean dans la prison. Il apporta la tête sur un plat, la donna à la jeune fille, et la jeune fille la donna à sa mère.

**

Jean Baptiste  est mort

Ce n’est pas triste !

C’est glorieux !

car il est mort pour la justice et la vérité

on peut s’en réjouir

faire  des jeux de mots

Marc-perdre-la-tête

Qui a perdu la tête ?

Hérodiade à cause de sa jalousie et de sa haine

Hérode  à cause de son pouvoir et de sa richesse  

Salomé à cause de sa frivolité

Ils ont tous perdus la tête

Ce banquet est un baquet de fous !

Nous perdons tous la tête quand  nous rejetons Dieu et nos fréres

**

Une tête à couper

Jean Baptiste

le jure

il défend la justice !

il dit la verite

Il en donne sa tête à couper   

**

Une tête offerte  

au monde sur un plat

pour le salut du monde

qu’offrons nous au monde

pour qu’il y ait plus d’amour ?

 **

Lecture ; Hébreux (13, 1-8)

La vraie sagesse nous est donnée dans la lecture de ce jour

 demeure  dans l’amour fraternel ! N’oubliez pas l’hospitalité : elle a permis à certains, sans le savoir, de recevoir chez eux des anges. Souvenez-vous de ceux qui sont en prison,

invite les prisonniers non pour un festin comme Hérode mais par amour

Que le mariage soit honoré de tous, que l’union conjugale ne soit pas profanée,

Gardes un cœur pur  et n’agit pas comme Salomé

 contentez-vous de ce que vous avez,

Ne soit pas jaloux et rempli de haine  comme Hérodiade

 ils vous ont annoncé la parole de Dieu. Méditez sur l’aboutissement de la vie

Ecoutes la parole de Dieu  ! 

Laisser un commentaire