2é dimanche de Pâques (C) : Thomas (Jean 20, 19‑31)

 

 Thomas

Originaire de Galilée

pas loin de la Syrie

Thomas était peut être un des premiers chrétiens syriens

**

Lecture 2 :  En détresse (Apk1, 9‑19)

Moi, Jean, votre frère, partageant avec vous la détresse, … je me trouvai dans l’île de Patmos à cause de la parole de Dieu et du témoignage de Jésus…..Moi, je suis le Premier et le Dernier, le Vivant

 Maintenant  les Syriens errent sur les routes

ou dans les déserts  

en pleine détresse

…Chrétiens ou non

nombreux parmi eux

se tournent encore vers l’Orient

sous le soleil brûlant

 pour prier et honorer Dieu

Le Dieu  grand,maitre de l’Univers

**

j’étais mort, et me voilà vivant pour les siècles des siècles… ; je détiens les clés de la mort et du séjour des morts.

Comment dans une telle détresse ,

ces réfugiés peuvent  ils encore croire en la vie ?

**

Evangile (Jean 20, 19‑31)

Thomas, appelé Didyme , n’était pas là quand Jésus était venu. Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt das la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! ».

Thomas

comme tout homme en pleine détresse

comme tout homme déçu par le vie

comme tout homme  trop pauvre pour vivre correctement 

abandonné ,rejeté ,crucifié

pourrait il encore croire en la vie ?

Non je ne croirai pas !

 

Päques-Thomas

Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. » Alors Thomas lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! »

Abandonné , rejeté ,crucifié

Jésus renait

le cœur grand ouvert, débordant  d’amour

un amour divin qui en prenant sur lui toute la détresse humaine

donne un sens à la souffrance  

 

Attaché avec des clous qui le blessent  

impuissant

il donne  un sens à cette impuissance  

**

Plusieurs fois , après la résurrection  Jésus  dit

« Touchez moi »

Je suis un homme comme vous

Je souffre  comme vous

Je suis ligoté comme vous

Tout cela a un sens

Tout cela est source de vie

Courage !

 

« que Ta volonté soit faite »

Dieu est amour !

Dieu est pardon !

 

Et Thomas cria

Mon Seigneur est mon Dieu

Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

 **

Lecture 2 :  Tous guéris  (Actes 5, 12‑16)

 La foule accourait des villes voisines de Jérusalem, en amenant des gens malades ou tourmentés par des esprits impurs. Et tous étaient guéris.

Laisser un commentaire