Fête de Marie Madeleine . (Jean 20, 1.11-18)

Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c’était encore les ténèbres. Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle se tenait près du tombeau, au-dehors, tout en pleurs. Et en pleurant, elle se pencha vers le tombeau. Elle aperçoit deux anges vêtus de blanc, assis l’un à la tête et l’autre aux pieds, à l’endroit où avait reposé le corps de Jésus. Ils lui demandent : « Femme, pourquoi pleures-tu ? » Elle leur répond : « On a enlevé mon Seigneur, et je ne sais pas où on l’a déposé. » Ayant dit cela, elle se retourna ; elle aperçoit Jésus qui se tenait là, mais elle ne savait pas que c’était Jésus. Jésus lui dit : « Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? » Le prenant pour le jardinier, elle lui répond : « Si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as déposé, et moi, j’irai le prendre. » Jésus lui dit alors : « Marie ! » S’étant retournée, elle lui dit en hébreu : « Rabbouni ! », c’est-à-dire : Maître. Jésus reprend : « Ne me retiens pas, car je ne suis pas encore monté vers le Père. Va trouver mes frères pour leur dire que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. » Marie Madeleine s’en va donc annoncer aux disciples : « J’ai vu le Seigneur ! », et elle raconta ce qu’il lui avait dit.

 

la pécheresse

Elle a beaucoup aimé  ,C’est pourquoi, il lui fut beaucoup pardonné (Luc 7,47)

Elle a pleuré

Elle pleurait, et bientôt elle lui mouilla les pieds de ses larmes, puis les essuya avec ses cheveux, les embrassa et versa le parfum (Luc 7,37)

 

Marie-Madeleine

La première au tombeau

Madeleine se rend au tombeau de grand matin

elle fut ainsi la première  à annoncer « la bonne nouvelle »  

**

Elle aurait même écrit comme les évangélistes un évangile

découvert à Nag Hammadi

 où elle nous dit

n’ajoutez rien à l’évangile …aimez !

Cliquez ICI

**

Elle est aussi vénérée que les apôtres

le jour de sa fête comme les apôtres ,elle a une préface ;personnelle  

En France, on se dispute ses reliques

à Vézelay ou à Sainte Baume  

**

La femme

Jésus emploie ce mot par 3 fois

A Cana il dit à Marie  

Femme que veux tu (Jn 2,5)

au pied de la croix

femme voici ton fils

et aujourd’hui

femme pourquoi pleures tu ?

 car il s’adresse  à toute l’église  

la femme c’est l’église

l’épouse du Christ

la mère des baptisés

 **

C’est à nous tous  

qu’il pardonne si nous « pleurons » nos fautes

 si nous arrosons ses pieds avec le parfum de nos prières  

si  nous sommes au pied de la croix avec les 3 Marie

**

c’est alors que Jésus  nous appellera par notre nom

et nous lui répondrons

Rabbouni

**

NB :Les anges

En pleurant, elle se pencha vers le tombeau. Elle aperçoit deux anges vêtus de blanc, assis l’un à la tête et l’autre aux pieds, à l’endroit où avait reposé le corps de Jésus.

Les anges sont des messagers  de lumière

l’un est « à la tête » :  C’est l’intelligence de la foi  

l’autre est « aux pieds » : C’est l’amour de l’humble serviteur qui a lavé les pieds de ses disciples

la foi et l’amour nous invitent  à croire en la vie ,en la résurrection

Laisser un commentaire