1 Thessaloniciens (2, 1-8) : Paul , plein de douceur avec vous,… comme une mère

Frères, vous le savez bien vous-mêmes, notre venue chez vous n’a pas été inutile. Nous venions de souffrir et d’être outragés à Philippes, comme vous le savez ; nous avons cependant trouvé en notre Dieu pleine assurance pour vous annoncer, au prix de grandes luttes, l’Évangile de Dieu. Et quand nous vous exhortions, ce n’était pas avec des doctrines fausses, ni des motifs impurs, ni par ruse. En effet, pour nous confier l’Évangile, Dieu a éprouvé notre valeur, de sorte que nous parlons, non pas pour plaire aux hommes, mais à Dieu, lui qui met nos cœurs à l’épreuve. Jamais, nous n’avons eu un mot de flatterie, vous le savez, jamais de motifs intéressés, Dieu en est témoin ; jamais nous n’avons recherché la gloire qui vient des hommes, ni auprès de vous ni auprès d’autres personnes. Alors que nous aurions pu nous imposer en qualité d’apôtres du Christ, au contraire, nous avons été pleins de douceur avec vous, comme une mère qui entoure de soins ses nourrissons. Ayant pour vous une telle affection, nous aurions voulu vous donner non seulement l’Évangile de Dieu, mais jusqu’à nos propres vies, car vous nous étiez devenus très chers.

  

Paul

Heureux et fier de sa communauté

toute nouvelle

cliquez  ICI

Nous venions de souffrir et d’être outragés à Philippes, comme vous le savez ;

 

 Peu importe les persécutions, les épreuves  

A Philippes, en prison, il avait chanté

**

nous avons cependant trouvé en notre Dieu pleine assurance  pour vous annoncer, au prix de grandes luttes, l’Évangile de Dieu.

Ferme dans sa foi

**

 Et quand nous vous exhortions, ce n’était pas avec des doctrines fausses, ni des motifs impurs, ni par ruse. En effet, pour nous confier l’Évangile,

fier  d’annoncer son évangile

l’évangile de la vérité

l’évangile du salut

l’évangile de l’amour  

le kérygme

Le Christ est mort  pour nous

il est ressuscité

Avec lui nous ressusciterons

**

 jamais de motifs intéressés, Dieu en est témoin ;

« Mon obsession quotidienne c’est les souci des églises ..

qui est faible ,que je ne sois faible Qui vient à tomber ,qu’un feu ne me brûle »  (2 Cor 11,30)

 

 jamais nous n’avons recherché la gloire

« je ne me vanterai  que de mes faiblesses car lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort » (2Cor 12,11)

 

Paul-une-mère

 Nous avons été pleins de douceur avec vous, comme une mère qui entoure de soins ses nourrissons... Ayant pour vous une telle affection, nous aurions voulu vous donner non seulement l’Évangile de Dieu, mais jusqu’à nos propres vies, car vous nous étiez devenus très chers.

 

 

 

Laisser un commentaire