Vendredi de la la 1é semaine ordinaire : Donne-nous un roi ! (1Sam 8, -22)

En ces jours-là, tous les anciens d’Israël se réunirent et vinrent trouver Samuel à Rama. Ils lui dirent : « Tu es devenu vieux, et tes fils ne marchent pas sur tes traces. Maintenant donc, établis, pour nous gouverner, un roi comme en ont toutes les nations. » Samuel fut mécontent parce qu’ils avaient dit : « Donne-nous un roi pour nous gouverner », et il se mit à prier le Seigneur. Or, le Seigneur lui répondit : « Écoute la voix du peuple en tout ce qu’ils te diront. Ce n’est pas toi qu’ils rejettent, c’est moi qu’ils rejettent : ils ne veulent pas que je règne sur eux. » Samuel  rapporta toutes les paroles du Seigneur au peuple qui lui demandait un roi. Et il dit : « Tels seront les droits du roi qui va régner sur vous. Vos fils, il les prendra, il les affectera à ses chars et à ses chevaux, et ils courront devant son char. Il les utilisera comme officiers de millier et comme officiers de cinquante hommes ; il les fera labourer et moissonner à son profit, fabriquer ses armes de guerre et les pièces de ses chars. Vos filles, il les prendra pour la préparation de ses parfums, pour sa cuisine et pour sa boulangerie. Les meilleurs de vos champs, de vos vignes et de vos oliveraies, il les prendra pour les donner à ses serviteurs. Sur vos cultures et vos vignes il prélèvera la dîme, pour la donner à ses dignitaires et à ses serviteurs. Les meilleurs de vos serviteurs, de vos servantes et de vos jeunes gens, ainsi que vos ânes, il les prendra et les fera travailler pour lui. Sur vos troupeaux, il prélèvera la dîme, et vous-mêmes deviendrez ses esclaves. Ce jour-là, vous pousserez des cris à cause du roi que vous aurez choisi, mais, ce jour-là, le Seigneur ne vous répondra pas ! » Le peuple refusa d’écouter Samuel et dit : « Non ! il nous faut un roi ! Nous serons, nous aussi, comme toutes les nations ; notre roi nous gouvernera, il marchera à notre tête et combattra avec nous. » Samuel écouta toutes les paroles du peuple et les répéta aux oreilles du Seigneur. Et le Seigneur lui dit : « Écoute-les, et qu’un roi règne sur eux ! »

**

 le Seigneur répondit :  Ce n’est pas toi qu’ils rejettent, c’est moi qu’ils rejettent : ils ne veulent pas que je règne sur eux.  

Ils rejettent Dieu

 

donne-nous-un-roi

 

Quel roi voulons nous ?

A qui obeir ?

A qui faire confiance ?

et dire comme Samuel

parle Seigneur …ton serviteur écoute  

 Pére que ta volonté soit faite !

**

Voulons nous le roi des juifs couronné d’épines  

présenté  à la foule par Pilate

le  serviteur d’Isaïe

venu pour nous libérer  des chaînes du péché

pour nous rendre la liberté des enfants de Dieu

le chemin, la vérité ,la vie …la paix

**

ou  préférons nous fermer notre coeur

et ne faire que notre propre volonté ?

**

Dans ce cas ce sera la guerre   la victoire de Barabbas

Il les utilisera comme officiers de millier ; il les fera fabriquer ses armes de guerre

ce sera l’esclavage

vous-mêmes deviendrez ses esclaves.

un monde sans Dieu

, ce jour-là, le Seigneur ne vous répondra pas ! »

un monde sans joie

**

Ayons donc la foi des 4  hommes de l’évangile qui amènent un paralysé à jésus

 Evangile (Mc 2, 1-12)

Arrivent des gens qui lui amènent un paralysé, porté par quatre hommes. Comme ils ne peuvent l’approcher à cause de la foule, ils découvrent le toit au-dessus de lui, ils font une ouverture, et descendent le brancard sur lequel était couché le paralysé. Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé : « Mon enfant, tes péchés sont pardonnés. »

Ayons confiance !

Forçons les portes

défonçons les murs !

bousculons la foule !

choisissons notre roi : Jésus

Il nous  relèvera

Il nous pardonnera  

et nous verrons la gloire de Dieu  

Tous  rendaient gloire à Dieu, en disant : « Nous n’avons jamais rien vu de pareil. »

Laisser un commentaire