Irak et les Etats unis en janvier 2020

En 2020 ,les américains sont toujours là en Irak,depuis la chute de Saddam en 2003

Toujours là

avec leurs armes sophistiqués  

leurs drônes !

 

Les irakiens  en ont assez

et les iraniens aussi

 

Le général  iranien Qassem Soleimani

le chef des gardes iraniens

veut en découdre  

Il prépare des attentats

attaque des bases américaines   

 Le 27 décembre 2019, 36 roquettes s’abattent sur la base K1 à Kikkouk, où sont présents des militaires américains. Un sous-traitant américain est tué dans l’attaque

**

Le 29 décembre, les américains ripostent

et  bombardent cinq sites tenus par les   Kataeb Hezbollah  tuant au moins 25 combattants de la milice et faisant 51 blessés

**

Le 31 décembre, des milliers de miliciens pénètrent dans l’enceinte de lambassade des Etats-Unis à Bagdad

Cliquez ICI

 

Le président Trump voit rouge

tant pis  pour le général Soleimani

C’est un drône  qui va l’attendre  le 3 janvier 2029 ,lui et des responsables  irakiens

l’Iran crie vengeance…c’est normal  Soleimani est iranien

Les irakiens sont partagés .Ils aiment ni les américains ,ni les iraniens     

Cliquez ICI

**

le 8 janvier ,  les Iraniens ripostent et attaquent une base américaine 

Trump fanfaronne et annonce que ce fut sans conséquence

C’est une « fakes news »

 Cliquez ICI

 **

Le 10 janvier à Bagdad, des milliers d’Irakiens manifestent la place Tahrir aux cris de « non à l’Amérique, non à l’Iran ! »

 Le 24 janvier, Moqtada al Sadr  qui soutenait les manifestants  contre le gouvernement corrompus  n’oublie pas qu’il est lui même iranien et  fait volte face

Cliquez ICI

Laisser un commentaire