2019 Irak :Deuxième vague de manifestations (du 20 Octobre à décembre 2019)

Après  quelques semaines d’interruptions, le mouvement de contestation  qui a lieu à Bagdad reprend le soir du 24 octobre Le 25 octobre, les protestataires incendient deux sièges de gouvernorat et attaquent des dizaines de QG de partis politiques et de milices armées

 **

Au total, au moins 63 personnes trouvent la mort pendant la journée, étouffées par les incendies ou tuées par balles, et 2 300 autres sont blessées

Vers fin octobre, les slogans prennent une tournure nationaliste

: “nous voulons du travail” est remplacé par “nous voulons une patrie” et « L’Iran dehors »

 le 4 novembre  débute une grève générale  pour obtenir « la chute du régime ».

Le Premier ministre Adel Abdel Mahdi appelle à « retourner à la vie normale »

Le 5 novembre, internet est de nouveau coupé.

Le 27 novembre, le consulat iranien de Nadjaf est incendié

Le 28, les forces de l’ordre abattent 45 personnes, dont 4 à Bagdad et font plusieurs centaines de blessés

Le 29  l’ayatollah  Ali Al Sistani demande au parlement de remplacer le Premier ministre qui démissionne le lendemain

Cliquez ICI  

 **

Le 7 décembre, un drone largue un obus devant l’enceinte de la maison de Moqyada al sadr, à  Nadjaf. Le porte-parole des Brigades de la paix appelle alors à la « retenue » mais déclare que cette attaque pourrait « déclencher une guerre civile »

Cliquez ICI 

Laisser un commentaire